DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Acte d'un déséquilibré ou attentat islamiste ? Le profil de l'assaillant de Wurtzbourg à la loupe

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Acte d'un déséquilibré ou attentat islamiste ? Le profil de l'assaillant de Wurtzbourg à la loupe
Tous droits réservés  AP Photo/Michael Probst
Taille du texte Aa Aa

Acte d'un déséquilibré ou attentat islamiste ? L'enquête se poursuit après l'attaque au couteau qui a fait trois morts vendredi à Wurtzbourg, en Allemagne.

Le motif du crime à ce stade "inexplicable"

Dans un fourgon de la police allemande, un homme présenté comme étant de nationalité somalienne et âgé de 24 ans, qui a tué trois femmes et blessé grièvement six personnes, dont une est entre la vie et la mort. L'individu était connu pour des faits de violence et des troubles psychiatriques.

"Le motif du crime pour le moment reste inexplicable, il va falloir clarifier le mobile, souligne son avocat, le Dr. Hans-Jochen Schrepfer. Pour l'instant, je suppose qu'il s'agit de l'acte spontané d'une personne mentalement perturbée. Je pense donc qu'il est prématuré de spéculer sur des antécédents islamistes."

Il est prématuré de spéculer sur des antécédents islamistes.
Dr. Hans-Jochen Schrepfer
Avocat du suspect

Un Somalien arrivé à Wurtzbourg en 2015

Arrivé à Wurtzbourg en 2015, l'homme vivait depuis quelque temps dans un foyer pour sans-abri. Vendredi, il a dérobé un couteau avant de s'attaquer au hasard à plusieurs personnes avec une extrême brutalité.

Le parquet national anti-terroriste n'a pas été saisi à ce stade et les enquêteurs ont dit ne pas pouvoir confirmer si du matériel de propagande de l'organisation État islamique avait été retrouvé au foyer de l'agresseur, comme l'affirmait des médias.

Pour le ministre-président de Bavière, Markus Soeder, "ces actes sont inconcevables et choquants. Nous sommes en deuil avec les victimes. Nous craignons, prions et espérons avec les blessés et leurs familles. Dans ce moment très difficile, tous les Bavarois sont solidaires et se tiennent derrière la population."

Ces actes sont inconcevables et choquants.
Markus Soeder
Ministre-président de Bavière

L'attaque a débuté vendredi en fin d'après-midi dans un grand magasin avant de se poursuivre dans une caisse d'épargne toute proche puis dans la rue. L'homme a pu être interpellé grâce à l'intervention de passants, dont le courage a été salué par les responsables politiques.

Un précédent en 2016 à Wurtzbourg

L'AFD, le parti allemand d'extrême-droite anti-migrants, a dénoncé "les meurtres islamistes au couteau en plein cœur de l'Allemagne" tout en y voyant "une nouvelle preuve de l'échec de la politique migratoire d'Angela Merkel."

En 2016, la ville de Wurtzbourg avait déjà été le théâtre d'une agression à la hache dans un train commise par un demandeur d'asile afghan. L'attaque, qui avait fait cinq blessés, avait été revendiquée par l’État islamique.