DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Afghanistan : les talibans conquièrent cinq capitales provinciales en deux jours

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Kunduz, l'une des cinq capitales provinciales conquises par les talibans
Kunduz, l'une des cinq capitales provinciales conquises par les talibans   -   Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Jusqu'où ira la progression des talibans en Afghanistan ? Sur ces images, au début de la vidéo ci-dessous : Kunduz, une ville stratégique de 300 000 habitants située dans le nord du pays, à 300 km de la capitale Kaboul. C'est l'une des cinq capitales provinciales conquises en l'espace de deux jours. Cinq, sur les 34 capitales provinciales que comptent le pays.

La plupart de ces grandes villes se trouvent dans le nord. Mais les talibans ont également fait tomber la ville de Zaranj dans le sud-ouest, près de la frontière iranienne.

euronews
Les cinq capitales provinciales conquises par les talibanseuronews

A quelques heures d'intervalle, les insurgés ont, après de violents combats, pris possession de Kunduz, qu'ils, encerclaient depuis quelques semaines. Ils ont ensuite pris Sar-e-Pul, puis Taloqan en fin de journée, situées au sud et à l'est de Kunduz.

Selon Zabihullah Hamidi, un habitant de Taloqan contacté par l'AFP, les violences ont débuté dans la matinée et les talibans ont fini par prendre la ville "sans beaucoup de combats" alors que les responsables et forces sécuritaires ont fui la ville.

"Les talibans sont partout dans la ville avec leurs drapeaux blancs sur des pickups et Humvees. Certains tirent en l'air pour célébrer (leur victoire)" a-t-il raconté. "Nous avons peur et nous n'osons pas encore sortir de nos maisons".

Un responsable sécuritaire a confirmé la fuite des forces afghanes et responsables locaux vers un district voisin.

Reconquête

Le porte-parole du ministère afghan de l'intérieur a annoncé que les forces de sécurité afghanes, soutenues par l'armée de l'air, avaient lancé "une opération" pour reconquérir Kunduz, tandis que les forces spéciales ont été déployées dans les provinces à haut risque pour empêcher les talibans de prendre le contrôle d'autres villes.

Depuis le mois de mai et le début du retrait des forces internationales, les Talibans gagnent du terrain : ils ont conquis plusieurs portions du territoire afghan : des districts, routes et postes-frontières stratégiques avec l'Iran, le Turkménistan et le Tadjikistan.

Face à l'avancée des insurgés, les armées afghane et américaine ont procédé à de multiples frappes aériennes.

L'impact pour la population est immense. Depuis le début de l'année, les combats ont tué plus de 5000 civils, et ont poussé 270 000 afghans à l'exil.