DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le terrorisme en chiffres depuis les attentats de 2001

Access to the comments Discussion
Par Marie Jamet
Une femme yezidi pleure après avoir quitté Sinjar en Irak, théâtre de violences perpétrées par le groupe Etat islamique, le 5 août 2014
Une femme yezidi pleure après avoir quitté Sinjar en Irak, théâtre de violences perpétrées par le groupe Etat islamique, le 5 août 2014   -   Tous droits réservés  Safin Hamed / AFP
Taille du texte Aa Aa

Les attentats du 11 septembre sont les plus meurtriers à ce jour dans le monde. 2 985 personnes ont été tuées le jour des attaques. Celles-ci sont à l’origine de décisions géostratégiques qui ont façonné le monde depuis 20 ans.

Cela se reflète dans les chiffres du terrorisme depuis le 11 septembre. Nous nous sommes plongés dans la base de données Global Terrorism Database (GTD) constituée et entretenue par des chercheurs de l’Université du Maryland.

Si 2001 n’a pas été l’année la plus meurtrière en matière de terrorisme, 14 des 20 attentats les plus meurtriers dans le monde depuis 1970 se sont produits après le 11 septembre 2001.

2014, l'année noire du terrorisme

2014 est à ce jour l’année la plus meurtrière dans le monde, suivie de 2015. En 2014, le terrorisme a fait presque cinq fois plus de victimes dans le monde qu’en 2001.

Les trois pays faisant l’objet du plan grand nombre d’attaques en 2014 sont l’Irak, l’Afghanistan et le Pakistan, trois acteurs des conflits directement issus des attentats de 2001.

La dangerosité d’Al Qaïda, qui avait revendiqué les attentats du 11 septembre, a décliné depuis.
Si l’on cumule les victimes des deux branches les plus meurtrières selon la classification des chercheurs de la GTD, Al-Qaïda et Al-Qaïda en Irak, on peut leur attribuer près de 8 000 victimes.

Même ainsi, le groupe reste moins meurtrier que le groupe Etat islamique (30 000 victimes environ), les talibans (près de 27 000 victimes) ou encore Boko Haram (17 000 victimes) qui sévit en Afrique de l’Ouest et qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique en 2015.

En Occident, la moitié des 20 attentats les plus meurtriers depuis 1970 ont eu lieu après le 11 septembre 2001. Toutefois, seulement quatre sont attribués à l’un des groupes islamistes liés de près ou de loin aux attentats de 2001 – Al-Qaïda ou le groupe Etat Islamique en particulier – ne représentant que 16% des victimes d’attentats sur cette période en Occident.

Au sein de l'Union européenne, l'année 2015 reste marquée par les attentats de Paris en janvier puis en novembre. Les auteurs des attentats de janvier et novembre 2015 se sont tous revendiqués du groupe Etat islamique.