DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Harris Reed, à gauche, et Iman au MET gala 2021

Quatre cents acteurs, comédiennes, musiciens, mannequins, sportifs ou stars des réseaux sociaux dans des tenues toujours plus extravagantes se sont pressés lundi soir au gala du Metropolitan Museum of Art (Met), l'incontournable rendez-vous ultra-mondain du tout-New York, après deux ans et demi d'absence en raison de la pandémie.

Quasiment personne n'était masqué mais pour défiler sur le tapis couleur crème et se montrer à l'une des soirées les plus courues de la planète, il fallait quand même être vacciné ou présenter un test négatif. Et payer 35 000 dollars son droit d'entrée.

Sharon Stone, Justin Bieber, Venus Williams, Gigi Hadid, Diane Kruger, Erykah Badu, Jennifer Lopez, Rihanna Kendall Jenner, Taylor Hill, Hailey Rhode Baldwin, Kid Cudi, Frank Ocean et même Isabelle Huppert : lundi soir, au cœur de Manhattan, le Met n'avait pas vu autant de stars mondiales depuis mai 2019.

Parmi les vedettes les plus remarquées, la star de la téléréalité Kim Kardashian est arrivée intégralement recouverte de noir, visage compris, dans une tenue aux airs énigmatiques et glaçants.

Le gala du Met est une soirée de bienfaisance organisée chaque année au bénéfice du Costume Institute, une entité du musée consacrée à la mode, qui a son propre budget et qui autonome financièrement par rapport au Met.