DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Suédois Polestar, rival de Tesla, annonce une entrée en Bourse à 20 milliards de dollars

Access to the comments Discussion
Par avec AFP
euronews_icons_loading
L'un des deux modèles électriques de Polestar
L'un des deux modèles électriques de Polestar   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Le constructeur suédois de voitures électriques de luxe Polestar, propriété du Suédois Volvo Cars et du Chinois Geely, va faire son entrée à la Bourse de New York avec une valorisation de vingt milliards de dollars, a-t-il annoncé lundi.

Polestar, pour "Etoile polaire", compte parmi ses actionnaires la star américaine Leonardo diCaprio et n'a commercialisé que deux modèles depuis sa création en 2017.

Mais dans un secteur automobile dominé en Bourse par Tesla, cette valorisation à plus de 17 milliards d'euros placerait la marque suédoise juste derrière un géant comme Nissan, et devant Renault, Tata Motors ou Subaru.

La valorisation de ce concurrent européen de l'Américain Tesla, considérable au regard de la taille de l'entreprise, se fera via une combinaison avec une société dédiée, Gores Guggenheim, contrôlée par deux fonds d'investissement américains, précise dans un communiqué la société basée en Suède.

Polestar, qui était auparavant le label sportif de Volvo – à l'image d'AMG chez Mercedes ou des BMW flanquées de la lettre M pour Motorsport –, est devenu une marque à part entière en 2017. Depuis son autonomisation, la filiale électrique de Volvo n'a pas produit d'importants volumes. Ainsi, Polestar n'a vendu que 10 000 véhicules en 2020, mais la firme vise près de 290 000 ventes par an en 2025.

Si la jeune marque scandinave est disponible sur le marché européen, elle ne l'est toutefois pas en France. En effet, en raison de son logo à chevrons jugé trop ressemblant à celui de Citroën, sa diffusion a été bloquée dans l'Hexagone après une décision de justice.

Conséquence, les internautes français voulant se rendre sur le site de Polestar sont accueillis par un message les informant que ce dernier n'est pas "pas accessible au public français en raison de restrictions territoriales d’usage des marques françaises".

Le constructeur commercialise actuellement une berline électrique s'appelant Polestar 2. Il prévoit de lancer l'an prochain Polestar 3, un SUV, et compte être présent dans 30 pays en 2023.

"Les revenus de la combinaison doivent servir à financer des investissements significatifs dans les modèles et l'expansion des opérations et des marchés pour créer un leader dans le secteur en plein croissance de l'automobile électrique", indique Polestar dans un communiqué.

Le poids boursier de 20 milliards de dollars, en intégrant les actifs des fonds Gores et Guggenheim, correspond à trois fois le chiffre d'affaires visé en 2023 et 1,5 fois les ventes espérées en 2024, précise le groupe.

La combinaison est prévue pour être achevée au premier semestre 2022 et la cotation est prévue au Nasdaq.

Avec le fabricant de batteries Northvolt, l'entreprise est le fleuron suédois du secteur des automobiles électriques.