DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un cargo a peut-être percé l'oléoduc responsable de la marée noire en Californie

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Un cargo a peut-être percé l'oléoduc responsable de la marée noire en Californie
Tous droits réservés  AP Photo/Ringo H.W. Chiu
Taille du texte Aa Aa

La course contre la montre se poursuit en Californie pour tenter de retenir la marée noire, qui menace les côtes au sud de Los Angeles. 24 km de plages ont été fermés au public et la pêche a été interdite en raison d'une fuite d'hydrocarbures.

480 000 litres de pétrole brut qui se sont échappés d'un oléoduc passant près de la côte, qui aurait pu être percé par l'ancre d'un cargo.

Les plages d'Huntington Beach, cette ville baptisée "Surf City", seront peu-être fermées des mois, alors qu'un désastre écologique est annoncé. Plus de 12 000 litres de pétrole ont été déjà extraits de l'eau dimanche soir.

"Je ne cesse de me demander pourquoi nous forons du pétrole ici dans cet endroit magnifique avec des millions d'habitants et toute notre économie touristique côtière, s'emporte Mike Levin, représentant américain pour le 49e district du Congrès de Californie. Nous avons des milliers d'emplois directement liés à l'entretien des plages et à la propreté de l'eau , de nos océans... Il est tout simplement inconcevable pour moi que nous continuions à forer pour du pétrole".

23 plateformes pétrolières et gazières, pour la plupart facilement visibles depuis les plages, sont installées dans les eaux fédérales en Californie du Sud.

L'Etat de Californie et de nombreuses municipalités tentent de s'opposer aux projets d'extraction pétrolière offshore. La Californie n'a d'ailleurs plus concédé d'autorisation offshore depuis une terrible marée noire en 1969, mais sa juridiction s'arrête à environ 5 km des côtes, là où l'Etat fédéral prend le relais. C'est précisément dans les eaux fédérales que semble s'être produite la fuite.