euronews_icons_loading
Des chauffeurs de taxi défilent lors d'une manifestation à Rome en 2017. Une journée de grève pour protester contre une législation qui, selon eux, favorisera Uber

Les chauffeurs de taxi italiens ont participé à une grève nationale mercredi à Rome pour demander de meilleures conditions de travail pour les chauffeurs et protester contre UBER et les services similaires qui utilisent l'application de partage de voiture.

Les manifestants ont défilé Piazza Esedra à Rome et se sont dirigés vers la Piazza Venezia.

Les chauffeurs protestent contre la déréglementation introduite par le gouvernement qui, selon eux, nuit aux petites entreprises indépendantes et profite aux multinationales.