This content is not available in your region

Vaccination obligatoire pour se rendre au Brésil

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Vaccination obligatoire pour se rendre au Brésil
Tous droits réservés  MAURO PIMENTEL/AFP or licensors

Un juge de la Cour suprême du Brésil a décidé samedi de rendre obligatoire la présentation d'un certificat de vaccination anti-Covid 19 pour les voyageurs arrivant dans le pays, afin d'y éviter la propagation du variant Omicron.

La décision, qui devra encore être validée par neuf autres magistrats de la Cour suprême fédérale, répond à une requête du parti Rede Sustentabilidade (centre gauche). Le régulateur sanitaire du Brésil, l'Anvisa, avait recommandé d'exiger un passeport sanitaire pour les voyageurs arrivant au Brésil, où au moins huit cas d'Omicron ont été confirmés et où un afflux plus important de touristes est attendu pour les fêtes de fin d'année.

Le gouvernement du président d'extrême droite Jair Bolsonaro avait écarté cette mesure mardi, l'exécutif optant pour une quarantaine obligatoire de cinq jours pour les voyageurs non-vaccinés, une mesure également recommandée par l'Anvisa.

Le juge de la Cour suprême Luis Barroso a estimé dans son arrêt que seuls les "voyageurs considérés comme inéligibles à la vaccination selon des critères médicaux", venant de pays sans vaccination de masse contre le Covid-19 ou pour des "raisons humanitaires exceptionnelles", pourront être mis en quarantaine.

"Dans un pays comme le Brésil, où les autorités se heurtent à des difficultés, ne serait-ce que pour surveiller des prisonniers avec un bracelet électronique", la quarantaine doit être "appliquée avec une extrême prudence", a fait valoir le juge, traité d'"imbécile" par Jair Bolsonaro pour ses décisions.

Le président, qui assure qu'il ne se fera pas vacciner, s'oppose à cette mesure qu'il considère être une "laisse" pour le peuple brésilien.

Le certificat de vaccination est déjà exigé pour accéder à certains espaces publics de plusieurs villes, dont Rio de Janeiro.

Le Brésil a enregistré plus de 615 000 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie, ce qui en fait le deuxième pays le plus endeuillé en chiffres absolus derrière les Etats-Unis. Mais avec quelque 65% de ses 213 millions d'habitants vaccinés, le pays a vu chuter le nombre d'infections et de décès recensés au cours des derniers mois.