EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

"Anéantir", le nouveau Houellebecq est sorti en librairie

Le dernier livre de Michel Houellebecq est sorti dans les librairies vendredi 7 janvier 2022
Le dernier livre de Michel Houellebecq est sorti dans les librairies vendredi 7 janvier 2022 Tous droits réservés THOMAS COEX/AFP or licensors
Tous droits réservés THOMAS COEX/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Michel Houellebecq, l'auteur contemporain français certainement le plus connu et provocateur, publie son huitième roman.

PUBLICITÉ

**"Anéantir", le huitième roman de Michel Houellebecq, est arrivé dans les rayons vendredi et semble promis à un démarrage en trombe après avoir suscité déjà une myriade de commentaires et critiques, élogieux souvent, acerbes parfois.
**

Cette longue fiction (736 pages) anticipe les années 2026 et 2027 où "la France [est] en déclin" mais les élites bourgeoises ne s'en sortent pas si mal.

L'écrivain français le plus influent au monde n'est pas celui qui vend le plus de livres dans son pays. Mais Flammarion a misé sur un premier tirage considérable de 300 000 exemplaires, contre 400 000 en septembre pour le champion national Guillaume Musso.

Preuve de son succès au-delà des frontières : les traductions italienne ("Annientare"), allemande ("Vernichten") et grecque paraissent entre vendredi et mardi. L'anglaise attendra le second semestre.

Michel Houellebecq, qui cultive une image de dépressif réactionnaire, s'est moqué lui-même de son succès dans l'unique entretien qu'il ait accordé à l'occasion de cette parution, au Monde fin décembre.

"J'écris pour recueillir des applaudissements. Pas pour l'argent mais pour être aimé, admiré". Et de se comparer son métier à la prostitution: "On est content de faire plaisir".

Les provocations de cet acabit ne manquent pas dans "Anéantir". Entre remarques misogynes, xénophobes, piques contre la médiocrité culturelle et spirituelle contemporaine et mépris des pauvres, le narrateur houellebecquien, non identifié, envoie son lot habituel d'aigreur.

La sortie tant attendue devrait bien lancer l'année pour les libraires, alors que la précédente avait fini très fort.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment. Inondations massives en Mayenne suite à des pluies torrentielles

Trois adolescents mis en examen pour viol à caractère antisémite

Législatives 2024 : Jordan Bardella veut que la France reste dans l'OTAN