Madrid : l'université Camilo José Cela s'ouvre aux réfugiés

Madrid : l'université Camilo José Cela s'ouvre aux réfugiés
Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Carlos MarlascaChristelle Pétrongari
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Madrid, l'université Camilo José Cela propose un cursus pour les réfugiés. Une initiative récompensée par le Parlement européen.

PUBLICITÉ

Nasratullah vit en Espagne depuis quatre ans après avoir fui l'Afghanistan et les talibans. Ici, à Madrid, il peut aller à l'université, ce qui n'était pas possible dans son pays. Aujourd'hui, il sait clairement ce qu'il veut étudier :

"Soit le droit, soit l'ingénierie informatique. Le droit m'intéresse, pour que je puisse bien m'intégrer dans le pays, que je connaisse les règles et les lois. J'aime aussi le génie informatique parce que j'ai toujours aimé la technologie" explique Nasratullah Jabarkhil, étudiant afghan à l'Université Camilo José Cela de Madrid.

Le projet "Integra" a permis à 40 Afghans, récemment arrivés en Espagne, d'acquérir une formation qui les aidera dans leur vie professionnelle. La première étape consiste à apprendre la langue.

"J'aime parler espagnol parce que j'ai besoin de travailler" affirme Nasir Rahimi, étudiant à Madrid.

Pendant la première année, les étudiants se consacrent exclusivement à l'apprentissage de la langue. Chaque cours commence par une histoire afin d'apprendre plus de vocabulaire, explique Andrès Pereira, professeur d'espagnol à l'université Camilo José Cela :

"Ensuite, nous faisons une sorte d'analyse grammaticale, c'est-à-dire quels verbes ils utilisent, comment ces verbes fonctionnent, etc. Ensuite, nous faisons habituellement un exercice plus analytique en binômes ou en groupes, où ils doivent utiliser la langue, la grammaire et le vocabulaire qui leur ont été présentés, puis nous terminons par une activité basée sur la communication".

Les élèves qui sont hors de Madrid reçoivent les cours par internet.

"Le Covid-19 a laissé cette salle de classe beaucoup plus vide que d'habitude. L'initiative a commencé en 2016 et l'année dernière, dix étudiants ont été diplômés de cette classe. Deux ans plus tard, le Parlement européen a décerné le prix du citoyen européen à l'université Camilo José Cela pour ce projet" explique Carlos Marlasca, notre correspondant à Madrid.

"Ces jeunes viennent ici pour chercher du travail et gagner leur vie comme n'importe quel citoyen dans notre pays. Nous avons donc pensé que la formation technique devait leur permettre d'acquérir un emploi le plus rapidement possible" souligne Ignacio Sell Trujillo, directeur de la Fondation de l'Université Camilo José Cela.

Si ces étudiants obtiennent de bons résultats, ils peuvent accéder gratuitement aux diplômes universitaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 165 000 migrants afghans ont quitté le Pakistan pour rentrer dans leur pays en octobre

Un nouveau séisme en Afghanistan fait au moins un mort et des dizaines de blessés

Afghanistan : au moins mille morts dans le séisme de samedi