This content is not available in your region

CAN 2022 : 8 morts et plusieurs dizaines de blessés dans une bousculade devant un stade au Cameroun

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
CAN 2022 : 8 morts et plusieurs dizaines de blessés dans une bousculade devant un stade au Cameroun
Tous droits réservés  AP Photo

Cette soirée qui devait être une fête à Yaoundé a viré au drame. Lundi soir, avant un match de Coupe d'Afrique des nations entre le Cameroun et les Comores, un mouvement de foule aux abords du stade d'Olembé a entraîné la mort d'au moins huit personnes. Il y a eu également 38 blessées, dont sept grièvement.

Le président camerounais Paul Biya a ordonné une enquête sur la bousculade, a annoncé mardi le gouvernement.

Dans la nuit, le ministère de la Santé avait annoncé que deux femmes et un enfant figuraient parmi les personnes décédées. La bousculade s'est produite à l'entrée sud du stade d'Olembé, le tout nouveau et plus grand stade du pays, dans la capitale camerounaise. Les victimes ont été "immédiatement transportées" à bord d'ambulances, mais "le trafic routier intense a ralenti le transport", avait précisé le ministère.

Un bébé aurait également été piétiné par la foule, toujours à l'extérieur du stade, au moment du contrôle du pass sanitaire, selon le ministère de la Santé. Le nourrisson, "immédiatement extirpé et conduit à l'hôpital général de Yaoundé", se trouve dans un état "médicalement stable".

Le Cameroun accueille depuis le 9 janvier et jusqu'au 6 février la compétition-reine du football africain dans les stades de cinq villes. La Confédération africaine de football (CAF), l'organisatrice du tournoi avec le Cameroun, a également assuré qu’elle enquêtait "sur la situation afin d'obtenir plus de détails sur ces incidents" et tiendra une "réunion de crise" avec le comité d'organisation de la CAN.