This content is not available in your region

Suisse : l'interdiction de la pub pour le tabac soumise à votation

Access to the comments Discussion
Par Anne Devineaux  avec AFP
euronews_icons_loading
Suisse : l'interdiction de la pub pour le tabac soumise à votation
Tous droits réservés  VALENTIN FLAURAUD/AFP or licensors

La Suisse va t-elle rattraper son retard en matière de lutte contre le tabagisme ? Le pays qui abrite les sièges des plus grands cigarettiers du monde est appelé à voter dimanche pour ou contre l'interdiction de toute publicité sur le tabac qui pourrait être vue par des mineurs. Une initiative populaire est à l'origine de cette votation.Environ un quart des adultes suisses consomment actuellement des produits dérivés du tabac.

9 500 décès par an

Le docteur Jean-Paul Humair dirige le centre de prévention des addictions de Genève, il est le porte-parole du "oui" à cette interdiction. "L'initiative, elle recherche une interdiction quasiment totale de la publicité qui touche, atteint les enfants et les jeunes, c'est l'objectif, et en fait, toute publicité pour le tabac est susceptible d'atteindre les enfants et les jeunes, et c'est aussi pour les produits assimilables au tabac, notamment les dérivés tels que le vapotage ou le tabac chauffé par exemple", explique-t-il.

Le secteur du tabac représente 5,7 milliards de chiffres d'affaires dans le pays. Et les cigarettiers ont largement financé la campagne pour le Non. Les opposants, parmi lesquels figurent le gouvernement fédéral et le parlement, estiment que le projet va trop loin. 

Lobbying des cigarettiers

Patrick Eperon, porte-parole de la campagne du Non est membre de l'organisation Centre patronal. "Nous sommes contre parce que le texte de cette initiative est extrême, il prévoit d'interdire toute publicité qui peut atteindre les mineurs et pas seulement les cibler, cela veut dire que pratiquement toute publicité est interdite y compris pour les adultes, donc au nom de la protection des enfants, on finit par infantiliser les adultes", dit-il.

Et d'ajouter : "o_n est dans une époque où toute publicité est susceptible d'être interdite et évidemment pour les milieux économiques suisses, c'est un problème considérable, un problème de fond._"

"Aujourd’hui le tabac, demain le cervelas ?"

"Aujourd'hui le tabac, demain le cervelas ?" ironisent les affiches du "Non"  laissant entendre que bientôt ce pourrait être au tour de la pub sur la viande d'être bannie.

En Suisse 9 500 décès par an sont directement liés au tabagisme, sans compter les 400 000 personnes souffrant de maladie chronique.

Selon les derniers sondages, le oui devrait l'emporter. Reste à savoir s'il gagnera dans la majorité des cantons, condition sine qua non pour que la votation soit adoptée.