This content is not available in your region

Déjà plus de 3,5 millions de réfugiés ukrainiens, en grande majorité des femmes et des enfants

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Déjà plus de 3,5 millions de réfugiés ukrainiens, en grande majorité des femmes et des enfants
Tous droits réservés  Bernat Armangue/The Associated Press

Après bientôt un mois de guerre, plus de 3,5 millions et demi de personnes ont déjà fui l'Ukraine, selon le dernier décompte publié ce mardi par les Nations Unies.

90% de femmes et d'enfants

L'Europe n'avait pas connu de flot aussi rapide de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

90 % d'entre eux sont des femmes et des enfants.

Natalia vient de la ville de Mykolaiv : "Nous avons fui quand ils ont commencé à bombarder. Des roquettes ont explosé à 500 mètres de chez nous. C'était très effrayant, c'est pourquoi nous avons décidé de quitter notre maison. Mon mari est resté à là bas, je l'ai quitté."

La Pologne accueille plus de la moitié des réfugiés

La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié des réfugiés ukrainiens, soit plus de 2,1 millions de personnes, suivie de très loin par la Roumanie (543 000), la Hongrie (317 000), la Slovaquie (253 000). Les réfugiés se rendant en Moldavie (367 000), pays très pauvre, ne font en fait que transiter. La Russie, de son côté, a recensé plus de 250 000 réfugiés, son allié Bélarus 4 300.

euronews
Carte des réfugiés ukrainiens en Europeeuronews

Les pays de l'Europe de l'Ouest sont également concernés. Au dernier décompte, l'Allemagne recensait près de 180 000 réfugiés, la France 20 000. Des chiffres qui vont continuer à augmenter.

Face à un tel drame humain, le journaliste russe Dmitry Muratov, lauréat du dernier Nobel de la Paix, a décidé de vendre sa médaille aux enchères et de reverser les bénéfices aux réfugiés ukrainiens. Dmitry Muratov est le rédacteur en chef du journal "Novaïa Gazeta", l'incarnation d'une presse libre, en voie de disparition en Russie.