This content is not available in your region

Élections législatives : bientôt un accord à gauche ?

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un défilé du 1er mai très politique cette année.
Un défilé du 1er mai très politique cette année.   -   Tous droits réservés  AFP

Ce 1er mai pourrait se terminer par un accord des partis de gauche en vue des élections législatives... Ils espèrent s'entendre dans les prochaines heures.

C'est un premier mai qui se déroule dans un contexte très politique. Alors que plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé partout en France pour cette manifestation traditionnelle, les partis politiques de gauche négocient toujours en vue d'un accord pour les élections législatives.

Malgré les difficultés, ils espèrent s'accorder dans les heures qui viennent, selon Jean-Luc Mélenchon. Présent dans le cortège parisien, l'ancien candidat a déclaré que les insoumis, les écologistes, les socialistes et les communistes étaient à quelques millimètres de tous s'entendre.

En plein cœur de la manifestation parisienne, le chef de file de l'Union populaire, et le premier secrétaire du parti socialiste Olivier Faure, se sont serrés la main ; un geste qui pourrait devenir historique, si un accord aboutit.

Aucune divergence n'est indépassable
Olivier Faure
Premier secrétaire du parti socialiste

Olivier Faurea indiqué qu'ils continuaient à discuter du fond de la stratégie, tout en ajoutant qu'"aucune divergence n'était indépassable". Mais en interne, le parti socialiste est fracturé : certains membres s'opposent à une union sous la direction de Jean-Luc Mélenchon, en raison de plusieurs points de rupture, comme l'Europe, la retraite à 60 ans, ou encore le nucléaire.

L'objectif de ces négociations : réussir donc, à trouver un consensus... Mais quand l'annoncer ? Peut-être attendent-ils la date symbolique du 3 mai, jour de la victoire du Front populaire aux élections législatives de 1936.