This content is not available in your region

Le gouvernement japonais dévoile un concours pour relancer la consommation d'alcool

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Un barman sert un cocktail
Un barman sert un cocktail   -   Tous droits réservés  Hiro Komae/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Dans le quartier branché de Shibuya à Tokyo, les bars sont pleins mais les verres d'alcool, pas assez remplis ! Enfin cela, c'est l'avis du gouvernement japonais qui lance une campagne étonnante pour relancer la consommation d'alcool. Il s'agit d'un concours pour trouver des slogans ou des idées pour rendre l'alcool plus attractif pour les 20-39 ans.

 L'objectif est de faire rentrer des recettes fiscales dans les caisses de l'Etat et aussi relancer l'industrie de l'alcool, et la boisson phare du Japon, le Saké. D'autant que le Covid-19 a donné un coup à l'économie de la restauration.

"C`est bien d'aider les producteurs d`alcool locaux, se réjouit Kiyri Matsui, une sommelière, et si les consommateurs plus âgés ne sont pas les seuls à boire plus, c`est une bonne opportunité".

Pour les opposants à la consommation d'alcool, l'alcool avec modération prôné par le gouvernement, ce n'est pas satisfaisant, "C'est une très mauvaise politique pour le pays", regrette Noboru Hosaka, directeur de l'association "Non à l'alcool".

En 1995, un Japonais buvait en moyenne une centaine de litres d'alcool par an, contre 75 litres par adulte en 2020. Pour le trésor public japonais, les recettes fiscales provenant de l'alcool sont passées de 5 % en 1980 à 1,7 % en 2020