Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : le point sur la situation militaire

Access to the comments Discussion
Par euronews
La Russie en difficulté à l'Est et au Sud de l'Ukraine
La Russie en difficulté à l'Est et au Sud de l'Ukraine   -   Tous droits réservés  Euronews   -  

Selon l_'Institute for the Study of War_, les responsables russes "mettent en place des conditions pour enrôler de force des civils ukrainiens dans les zones bientôt annexées de l’Ukraine occupée".

Ils pourraient ainsi requalifier leur invasion de l’Ukraine et l’occupation du territoire bientôt annexé en "opération antiterroriste".

Toujours d'après ce think tank, les forces russes engageraient des hommes de ce district militaire occidental nouvellement mobilisés sur les lignes de front de Kherson et de la région de Kharkiv, sans formation préalable. Il est peu probable que ces hommes, avec seulement un jour ou deux d’entraînement, renforcent réellement les positions russes touchées par les contre-offensives ukrainiennes.

  • Au Sud, les forces ukrainiennes continuent à cibler les lignes de communication terrestres russes, dans le cadre de leur contre-offensive. Elles perturbent en particulier les efforts russes pour construire des barges et traverser les fleuves.
le rapport de force dans la région de Kherson

L'Institute for the Study of War affirme que les forces ukrainiennes consolident leur position sur la rive gauche de l'Oskil et qu'elles ont gagné du terrain dans la périphérie de Lyman.

le rapport de force autour de Kharkiv

Des sources russes rapportent que les tirs d’artillerie ukrainiens empêchent leurs forces d'utiliser la dernière route logistique vers Lyman.

  • A l'Est, d'après le ministère britannique de la Défense, la Russie regroupe des forces supplémentaires, probablement parce que l'avancée ukrainienne menace à présent la région de Louhansk.
La situation à l'Est de l'Ukraine selon le Ministère de la Défense britannique

L'annexion des territoires occupés de Donetsk et de Louhansk par la Russie exacerbera probablement les tensions au sein des forces de ces Républiques Populaires : elles se mutinent régulièrement lorsqu’on leur demande de se battre en dehors de leurs propres régions.