Guerre en Ukraine : échange de prisonniers, 8 morts dans les attaques de lundi

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Des policiers ukrainiens se tiennent à côté du corps d'un homme tué après qu'un drone ait tiré sur des bâtiments à Kyiv, en Ukraine, lundi 17 octobre 2022.
Des policiers ukrainiens se tiennent à côté du corps d'un homme tué après qu'un drone ait tiré sur des bâtiments à Kyiv, en Ukraine, lundi 17 octobre 2022.   -   Tous droits réservés  Roman Hrytsyna/Copyright 2022 The AP. All rights reserved

Les derniers développements de la guerre en Ukraine. Un échange de prisonniers a été opéré. Le président ukrainien a dénoncé les attaques de drones russes sur Kyiv.

Echange de prisonniers

108 femmes ont été libérées lundi 17 octobre à la faveur d'un nouvel échange de prisonniers avec la Russie. Selon la présidence ukrainienne, il s'agit d'officières, de soldates ainsi que de 37 évacuées de l’aciérie Azovstal de la ville de Marioupol, assiégée par les forces russes au début de la guerre. 

Le dirigeant séparatiste prorusse, Denis Pouchiline, président de la "république populaire de Donetsk" a confirmé cet échange, révélant que la Russie avait récupéré 110 prisonniers.

Lors de son allocution quotidienne, Volodymyr Zelensky a indiqué que certaines de ces Ukrainiennes étaient détenues par les séparatistes prorusses de l'Est depuis 2019 pour leurs "positions pro ukrainiennes". 

Les attaques de drones

Le dirigeant ukrainien a aussi dénoncé les nouvelles attaques sur Kyiv d ce lundi 17 octobre, déclarant que la Russie n'avait "aucun moyen de gagner" sur le terrain donc tentait de "dissimuler ses défaites par la terreur".

Selon le maire de Kyiv, une femme enceinte de six mois et son mari figurent parmi les quatre victimes pour l'instant comptabilisées. "Les Russes veulent déprimer les Ukrainiens et, au lieu de cela, tous les gens sont très en colère, et ils veulent défendre leur ville natale et leur pays.", a déclaré Vitali Klitschko.

Le Premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, a rapporté que les attaques sur trois régions dont celle de la capitale, Kyiv lundi, ont fait au moins huit morts et laissé des centaines de localités sans électricité.