Ukraine : enquête sur le crash de l'hélicoptère, "plusieurs théories" sont évaluées

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Débris de l'hélicoptère accidenté dans un jardin d'enfant de Brovary, le 18 janvier 2023
Débris de l'hélicoptère accidenté dans un jardin d'enfant de Brovary, le 18 janvier 2023   -   Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

"Plusieurs théories" sont évaluées par les autorités ukrainiennes pour expliquer le crash de l'hélicoptère qui a fait au moins 14 morts ce mercredi à Brovary, près de Kiev.

L'information est révélée par le président ukrainien.

L'hélicoptère appartenait au ministère des Situation d'urgence.

Le ministre de l'Intérieur Denys Monastyrsky et son adjoint figurent parmi les victimes.

Volodymyr Zelesnsky, président ukrainien : "Une enquête criminelle a été ouverte sur ce terrible événement. J'ai chargé le chef du Service de sécurité de l'Ukraine, d'éclaircir toutes les circonstances de la catastrophe. Aujourd'hui, toutes les décisions nécessaires ont été prises pour le bon fonctionnement du ministère de l'Intérieur. Nous avons perdu des professionnels, des patriotes et des dirigeants fiables."

Dans sa chute, l'hélicoptère a endommagé une école maternelle et provoqué un incendie qui s'est ensuite propagé à un immeuble d'habitation de 14 étages.

Julia Chaika a assisté au drame : "Il y avait beaucoup de brouillard, on a entendu l'hélicoptère, le moteur ne fonctionnait pas bien, il perdait de l'altitude : on a tout de suite fermé les fenêtres, on s'est caché dans le couloir et il y a eu l'explosion, on a regardé et dehors tout était en feu."

L'hélicoptère transportait neuf personnes à son bord.

Un enfant figure parmi les victimes.

25 personnes dont 11 enfants ont été blessés et sont hospitalisés.

Le crash est survenu quatre jours après une frappe russe qui a fait 45 morts à Dnipro, dans l'Est de l'Ukraine.