Judo : Patricia Sampaio offre au Portugal une nouvelle médaille d'or

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La Portugaise Patricia Sampaio s'est imposée en -78 kg lors du Grand Prix du Portugal, dimanche 29 janvier 2023.
La Portugaise Patricia Sampaio s'est imposée en -78 kg lors du Grand Prix du Portugal, dimanche 29 janvier 2023.   -  Tous droits réservés  Fédération internationale de judo

Le Grand Prix du Portugal s'est conclu ce dimanche à Almada, près de Lisbonne. Les spectateurs sont venus en nombre pour voir les poids lourds en action.

En -90 kg, le Bulgare Ivaylo Ivanov s’est imposé en finale face au Hongrois Krisztian Toth. Les deux judokas ont affiché leur amitié à l’issue du combat.

Le Français Axel Clerget monte, quant à lui, sur la troisième marche du podium, offrant à la France une cinquième médaille de bronze. Le directeur sportif de la Fédération internationale de judo, Skander Hachicha, a remis les médailles.

"Au judo, il faut toujours respecter son adversaire, a déclaré Ivaylo Ivanov. Nous sommes amis, nous avons le même âge et nous avons tous les deux des enfants. Avant notre combat, il m'a envoyé un message en me disant qu’il était très heureux de se battre contre moi. C'est ça le sport, on donne tout pendant le combat, mais on reste amis."

L'héroïne de ce troisième jour de compétition se nomme Patricia Sampaio. En -78 kg, la Portugaise a offert à son pays sa deuxième médaille d’or grâce à un parcours parfait. Une victoire tactique en finale face à l’Ukrainienne Yelyzaveta Lytvynenko a permis à Patricia Sampaio de décrocher sa première médaille d'or en Grand Prix, pour le plus grand bonheur du public portugais. Les médailles ont été remises par la maire de la ville d'Almada, Ines de Medeiros.

"C'était incroyable d'avoir autant de monde ici, s'est réjouit Patricia Sampaio. Je ne suis pas de Lisbonne, je vis à deux heures de route d’ici. Ma famille et mes amis du club de judo ont fait le déplacement pour venir m’encourager. Je n'ai pas de mots pour décrire tout le soutien que j’ai reçu. C'était juste incroyable."

En -100 kg, le Géorgien Ilia Sulamanidze s’est imposé en finale face au jeune Japonais Dota Arai, consolidant sa place de numéro 1 mondial. Le superviseur de l'arbitrage de la FIJ, Carlo Knoester, a remis les médailles.

En +78 kg, la Sud-Coréenne Hayun Kim a fin aux espoirs portugais de remporter une autre médaille d'or en battant en finale Rochelle Nunes. Les médailles ont été remises par la superviseure de l'arbitrage de la FIJ et légende du judo français Cathy Fleury.

En +100 kg, Minjong Kim a porté à quatre le nombre de médailles d'or obtenues par la Corée du Sud, en s’imposant en finale face au Géorgien Saba Inaneishvili.

Avec deux médailles d'or, une d'argent, et un judo passionné, l'équipe portugaise a parfaitement réussi son Grand Prix.