ONU : discussions sur l'accord relatif aux exportations de céréales ukrainiennes

Archives : transfert de cargaisons de céréales dans le port de Mombasa (Kenya), le 26/11/2022
Archives : transfert de cargaisons de céréales dans le port de Mombasa (Kenya), le 26/11/2022 Tous droits réservés Gideon Maundu/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Gideon Maundu/Copyright 2022 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Reprise des discussions à l'ONU pour prolonger l'accord sur les exportations céréales ukrainiennes. Le texte expire ce vendredi. Cet accord est censé limiter la crise alimentaire mondiale provoquée par la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

Les Nations unies et la Russie ont repris ce lundi à Genève, leurs discussions pour tenter de relancer un accord sur les exportations de céréales en provenance d'Ukraine.

La Russie est favorable au renouvellement de cet accord pour 60 jours, et non 120 comme c'était le cas jusqu'à présent. C'est ce qu'a indiqué un haut responsable russe au terme des premières discussions.

Les négociations s'ouvrent à quelques jours du terme de l'actuel accord, en vigueur jusqu'à ce vendredi.

Il y a quelques jours, le secrétaire général de l'ONU s'est rendu à Kyiv pour discuter de la relance de cet accord céréalier avec le président ukrainien.

De son côté, le ministre russe des affaires étrangères a récemment déclaré qu'il était compliqué de prolonger l'accord au motif que la partie russe n'était pas respectée.

L'accord sur les exportations de céréales et d'engrais entre l'Ukraine et la Russie a été conclu en juillet avec la médiation de la Turquie et des Nations unies. Il a déjà permis d'exporter plus de 23 millions de tonnes de produits alimentaires, principalement des céréales ukrainiennes, par la mer Noire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Accord sur les céréales : les "consultations" se poursuivent après la proposition russe (ONU)

Gaza : trois navires avec 5 000 tonnes d'aide prêts à partir de Turquie

Près de 200 humanitaires tués en six mois à Gaza