EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Manifestations anti-Poutine en Europe

Des opposants à Vladimir Poutine manifestent à Berlin, Allemagne, le 20.08.2023
Des opposants à Vladimir Poutine manifestent à Berlin, Allemagne, le 20.08.2023 Tous droits réservés скриншот из видео AFP
Tous droits réservés скриншот из видео AFP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans plusieurs pays, des opposants au président russe se sont réunis à l'occasion de l'anniversaire de l'empoisonnement d'Alexeï Navalny.

PUBLICITÉ

C'était il y a trois ans, le 20 août 2020. Dans un vol entre Tomsk et Moscou, l'opposant russe Alexeï Navalny perdait conscience. Pris en charge dans un hôpital à Berlin, en Allemagne, il est sauvé mais les médecins détectent dans son organisme des traces de poison. Une fois remis sur pieds, il retourne en Russie, où il est immédiatement emprisonné. 

Cette histoire qui illustre la traque des opposants politiques en Russie a été l'occasion pour des manifestants de se réunir en Europe, afin de rappeler leur désaccord avec le régime et la guerre qu'il mène en Ukraine.

"Nous avons organisé ce rassemblement pour que tout le monde puisse voir qu'il n'est pas seul. Nous soutenons Navalny, nous soutenons l'opposition, nous soutenons la paix dans le monde et nous ne soutenons pas Poutine, ni sa dictature, ni la guerre" explique l'étudiant et activiste russe à Berlin, Kirill Tsimkarzhenski.

La contre-offensive ukrainienne au point mort

Sur le terrain, la contre-offensive ukrainienne s'essouffle.

Deux pays se sont engagés à livrer à Kyiv des avions de combat : les Pays-Bas et le Danemark, qui vont lui fournir des F-16, une première depuis le début de la guerre.

Les frappes russes sur l'Ukraine hier ont fait un mort et une quinzaine de blessés.

Ce matin Moscou affirme avoir déjoué deux attaques de drones ukrainiens, autour de la capitale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Céréales : accord entre Kiev et Bucarest

Guerre en Ukraine : la situation au 18 août, cartes à l'appui

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée