EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Kyiv frappe au cœur la flotte russe à Sébastopol

Le gouverneur de Sébastopol Mikhail Razvozhaev sur les lieux de la frappe ukrainienne du 13 septembre sur un navire amarré dans le centre de réparation de la flotte russe
Le gouverneur de Sébastopol Mikhail Razvozhaev sur les lieux de la frappe ukrainienne du 13 septembre sur un navire amarré dans le centre de réparation de la flotte russe Tous droits réservés AP/Sevastopol Governor Mikhail Razvozhaev telegram channel
Tous droits réservés AP/Sevastopol Governor Mikhail Razvozhaev telegram channel
Par Euronews avec AF¨P
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’attaque de missiles qui a endommagé ce vendredi l’état-major de la flotte de la mer Noire est le dernier exemple en date de l’intense pression ukrainienne contre une marine russe vulnérable.

PUBLICITÉ

L'Ukraine poursuit sa pression sur la Crimée annexée. Sébastopol a été placée en alerte pendant environ une heure après que des débris de missiles interceptés soient tombés près d'une jetée, selon le gouverneur russe de la péninsule. La veille, le siège de la flotte russe avait été bombardé par les Ukrainiens. Ils affirment que des hauts-gradés figurent parmi les 9 morts et 16 blessés qu'ils comptabilisent. Deux systèmes de missiles anti-aériens et quatre unités d'artillerie russes ont été touchés. Les Russes n'évoquent eux qu'un disparu.

De fortes détonations ont également été entendues près de Vilne, dans le nord de la Crimée, suivies de nuages de fumée, selon une chaîne d'information pro-Ukraine sur Telegram, qui rend compte de l'évolution de la situation dans la péninsule. L'alerte aérienne a duré près d'une heure, le trafic des ferries dans la région a également été interrompu.

L'armée ukrainienne a également déclaré que la Russie avait lancé 15 drones Shahed de fabrication iranienne sur les régions de Zaporijjia et de Dnipro. D'autres frappes russes auraient également un mort et trois blessés dans l'oblast de Kherson, selon les autorités locales.

C'est dans cette région que l'Ukraine mène actuellement sa contre-offensive. Le général Oleksandr Tarnavskyi, qui dirige les opérations, affirme que ses forces ont percé à Verbove et prédit une percée encore plus importante à venir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : le Canada annonce une aide de 452 millions d'euros à Kyiv

La Pologne et l'Ukraine vont discuter au sujet des céréales ukrainiennes

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts