Les Adieux de la Finlande à Martti Ahtisaari, Nobel de la Piax 2008

Funérailles de Martti Ahtisaari, président de la Finlande de 1994 à 2000, à Helsinki, le 9 novembre 2023
Funérailles de Martti Ahtisaari, président de la Finlande de 1994 à 2000, à Helsinki, le 9 novembre 2023 Tous droits réservés Heikki Saukkomaa/Lehtikuva
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Décédé lundi 6 novembre à l'âge de 86 ans, Martti Ahtisaari était un médiateur de la paix dans le monde, ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix en 2008.

PUBLICITÉ

La Finlande a fait ses adieux à celui qui fut son président de 1994 à 2000. Décédé lundi à l'âge de 86 ans, Martti Ahtisaari était un médiateur de la paix dans le monde, de l'Indonésie au Kosovo en passant par la Namibie, ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix en 2008.

La cérémonie était organisée vendredi dans la capitale finlandaise en l'honneur de l'ancien président et lauréat du prix Nobel de la paix, qui a contribué à faciliter la conclusion d'accords de paix dans les pays où se trouvaient de nombreuses personnes en deuil.

Plus de 800 dignitaires et invités, dont le président du Kosovo, Vjosa Osmani, le président namibien, Hage Geingob, l'ancien président tanzanien, Jakaya Kikwete, et les anciens dirigeants de l'Indonésie et du mouvement rebelle Aceh libre, ont assisté à la cérémonie à la cathédrale d'Helsinki. Le roi de Suède Carl XVI Gustaf et l'ancienne présidente de l'Irlande Mary Robinson figuraient également parmi les invités.

"C'était un grand Finlandais, lauréat du prix Nobel de la paix. Il a marqué de son empreinte l'histoire de la Finlande et l'histoire internationale", a déclaré l'actuel président finlandais Sauli Niinistö dans son éloge funèbre.

"Le travail accompli par le président Ahtisaari en Indonésie, au Kosovo, en Namibie et dans bien d'autres endroits a marqué la vie de nombreuses personnes", a-t-il déclaré à la fin de la cérémonie à l'église, qui comprenait un dépôt de couronnes et une musique du plus célèbre compositeur classique finlandais, Jean Sibelius.

M. Ahtisaari a contribué à la conclusion d'accords de paix concernant le retrait de la Serbie du Kosovo à la fin des années 1990, la demande d'indépendance de la Namibie dans les années 1980 et l'autonomie de la province d'Aceh en Indonésie en 2005. Il a également participé au processus de paix en Irlande du Nord à la fin des années 1990, en étant chargé de surveiller le processus de désarmement de l'IRA.

Prix Nobel de la paix en 2008

Il a ensuite fondé l'initiative de gestion des crises, basée à Helsinki, qui vise à prévenir et à résoudre les conflits violents par le dialogue informel et la médiation. En mai 2017, M. Ahtisaari a démissionné de son poste de président, mais a déclaré qu'il continuerait à travailler avec l'organisation en tant que conseiller. En 2021, il a été annoncé que M. Ahtisaari était atteint de la maladie d'Alzheimer.

Après la cérémonie, des soldats ont porté le cercueil jusqu'à un corbillard, tandis qu'une fanfare militaire jouait une marche funèbre à l'extérieur de la cathédrale néoclassique, avec son grand dôme vert caractéristique et ses quatre dômes plus petits.

Le drapeau finlandais, une croix bleue sur fond blanc, a été mis en berne vendredi dans la capitale. Les cloches des églises ont sonné dans tout le pays nordique en souvenir de l'homme d'État finlandais vendredi après-midi.

Par un temps froid, des centaines de personnes ont fait la queue le long de la route menant de la cathédrale au cimetière Hietaniemi d'Helsinki, où M. Ahtisaari a été enterré parmi d'autres présidents finlandais. Sa veuve, Eeva, et son fils, Marko, ont chacun jeté une rose rouge dans la tombe alors que la pluie tombait doucement. Le cortège funèbre s'est brièvement arrêté devant le palais présidentiel où il a servi de 1994 à 2000.

Le service religieux et la procession ont été retransmis par la télévision nationale.

Plus tard, le Premier ministre finlandais Petteri Orpo devait organiser une cérémonie commémorative pour les invités étrangers et d'autres dignitaires.

Sources additionnelles • AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Journée de la transparence fiscale en Finlande : découvrez ce que gagne votre voisin

La Finlande teste des passeports numériques: une première mondiale

Finlande : le conservateur Petteri Orpo prend la tête d'une coalition incluant l'extrême-droite