PUBLICITÉ

Plusieurs régions d'Ukraine visées par des frappes russes : des maisons touchées et des civils tués

Des secouristes éteignent le feu sur le site d'une attaque de drone russe à Kharkiv, en Ukraine, samedi 6 avril 2024.
Des secouristes éteignent le feu sur le site d'une attaque de drone russe à Kharkiv, en Ukraine, samedi 6 avril 2024. Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plusieurs régions d'Ukraine ont été visées par des frappes russes dans la nuit de lundi à mardi. Des maisons ont été touchées, et des civils tués.

PUBLICITÉ

La ville de Poltava, dans le centre-est de l'Ukraine, a été la plus touchée par les dernières frappes aériennes russes, dans la nuit de lundi à mardi. Un quartier résidentiel a été visé : des maisons et des infrastructures civiles ont été endommagés. 

Plusieurs régions ont été visées par ces frappes. Selon le gouverneur de Kharkiv, au moins six personnes ont été tuées et 11 autres blessées lors des attaques de missiles menées dans la nuit sur la ville de Kharkiv, qui est la deuxième ville d'Ukraine. L'attaque a touché des bâtiments résidentiels, une station-service, un jardin d'enfants, un café, un magasin et des voitures.

Une sous-station électrique a également été touchée, en réponse aux attaques ukrainiennes menées contre des raffineries en Russie - qui elles-mêmes étaient effectuées en représailles aux frappes russes sur l'Ukraine.

La Russie a intensifié ses frappes aériennes sur l’Ukraine ces dernières semaines, lançant des missiles et des drones sur les villes et les zones rurales du pays. Au total, la Russie a tiré 32 drones Shahed de fabrication iranienne et six missiles sur l'Ukraine au cours de la nuit, selon le commandant de l'armée de l'air. Les forces de défense aérienne ukrainiennes ont abattu trois missiles de croisière et 28 drones, a déclaré le lieutenant-général Mykola Oleshchuk. 

Moscou nie viser les populations civiles. L'Ukraine affirme que ces attaques constituent des crimes de guerre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : l'UE et les USA appellent à débloquer une nouvelle aide à Kyiv

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens