EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre à Gaza : "la seule solution est de la partager la terre" (Borrell)

Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne (archives).
Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne (archives). Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Christophe Ena/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En déplacement en Arabie Saoudite, Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, a déclaré que la seule solution au conflit israélo-palestinien était de partager le pays.

PUBLICITÉ

Alors qu'une trêve potentielle à Gaza est suspendue à la réponse du Hamas ce lundi, après d'ultimes tractations avec Israël, le chef de la diplomatie européenne a rencontré dimanche son homologue saoudien lors du Forum économique mondial à Riyad.

Même si un cessez-le-feu était obtenu à Gaza, a déclaré le ministre saoudien, "nous devrons encore faire face aux répercussions du conflit non seulement à Gaza mais en Cisjordanie (territoire occupé par Israël, ndlr), au-delà, dans notre région", a notamment déclaré le ministre saoudien le  Faisal bin Farhan.

"On m'a dit 'la géographie n'a plus d'importance. La mondialisation, bla, bla, bla.' En Ukraine, c'est un combat pour la terre. Et ici, à Gaza et en Palestine, c'est une guerre pour la terre, deux personnes se battent pour la même terre. Et la seule solution est de la partager", a indiqué pour sa part Josep Borrell, le chef de la politique étrangère de l'UE.

De son côté, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a affirmé qu'une solution politique devait être trouvée pour unir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem, dans un État palestinien indépendant par le biais d'une conférence internationale.

Mahmoud Abbas a réitéré sa demande d'un arrêt immédiat de l'agression israélienne contre Gaza et de l'entrée immédiate de nourriture et de fournitures essentielles aux citoyens sur tout le territoire.

Le président Abbas a appelé à faire pression sur Israël pour qu'il mette fin à son invasion imminente de Rafah, en particulier de la part des États-Unis.

A noter qu'une délégation israélienne est attendue en Égypte dans les prochains jours pour discuter des dernières propositions de négociations, et le haut responsable du Hamas, Basem Naim, a déclaré qu'une délégation du groupe militant se rendrait également au Caire. La télévision publique égyptienne Al-Qahera a annoncé que la délégation arriverait lundi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espoir d'une trêve à Gaza : le Hamas donnera sa réponse ce lundi

A Paris et Berlin, des étudiants mobilisés pour la défense des Palestiniens

Les puissances mondiales appellent le Hamas à libérer tous les otages israéliens