EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nouvelle crise de missiles ? Des navires de guerre russes se rendent à Cuba aujourd'hui

La frégate Amiral Gorshkov de la marine russe en route vers Cuba.
La frégate Amiral Gorshkov de la marine russe en route vers Cuba. Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service
Par euronews avec Euronews russe
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un groupe de navires de guerre russes s'approche de Cuba, effectuant au passage des exercices « sur l'utilisation d'armes de missiles de précision dans l'océan Atlantique ».

PUBLICITÉ

Un groupe de navires de guerre russes arrivera à Cuba aujourd'hui. C'est ce qu'a annoncé le commandant en chef de la marine russe, Aleksandr Moïsseïev.

"Le 12 (juin), un détachement de navires de guerre de la flotte du Nord fera escale à Cuba. Cela s'inscrit dans le cadre de la coopération internationale entre la Russie et Cuba", ont déclaré les médias russes, citant les propos du commandant en chef.

Toujours selon Moïsseïev, l'arrivée sur l'île est l'un des objectifs de la campagne à long terme du détachement de la marine russe. Le commandant en chef a ajouté que le navire amiral du détachement est la frégate Amiral Gorshkov, qui transporte des armes modernes. Le sous-marin nucléaire Kazan arrivera également sur l'île.

Le personnel de la marine participe à des exercices à bord du sous-marin nucléaire russe Kazan en route pour Cuba.
Le personnel de la marine participe à des exercices à bord du sous-marin nucléaire russe Kazan en route pour Cuba.AP/Russian Defense Ministry Press Service

Les médias russes affirment également que les navires sont passés à quelques dizaines de kilomètres des côtes de la Floride. Le ministère russe de la Défense a déclaré qu'en route vers "L'île de la Liberté", comme depuis les temps soviétiques est affectueusement appelé l'Etat communiste caribéen, le groupe a effectué des exercices « sur l'utilisation d'armes de missiles de haute précision dans l'océan Atlantique ».

« Le groupe d'intervention tactique de la flotte du Nord, composé du croiseur sous-marin polyvalent à propulsion nucléaire Project 885M Kazan et de la frégate Amiral de la flotte de l'Union soviétique Gorshkov, a commencé un exercice d'utilisation d'armes de missiles de haute précision dans l'océan Atlantique, dans le cadre d'une campagne à longue portée », a indiqué le ministère dans un communiqué. "Dans le cadre de cet exercice, les équipages de la frégate et du croiseur lance-missiles sous-marin à propulsion nucléaire s'entraînent à l'utilisation d'armes à missiles de haute précision au moyen d'une simulation informatique contre des cibles navales, indiquant des groupes de navires de l'ennemi conditionnel et situés à une distance de plus de 600 kilomètres".

 Le personnel de la marine participe à des exercices à bord de la frégate russe Admiral Gorshkov en route pour Cuba.
Le personnel de la marine participe à des exercices à bord de la frégate russe Admiral Gorshkov en route pour Cuba.AP/Russian Defense Ministry Press Service

Le porte-parole de la Maison-Blanche, John Kirby, a déclaré plus tôt que les États-Unis surveillaient la situation autour de la visite de navires de la marine russe à Cuba, mais qu'ils ne la considéraient pas comme une menace pour leur sécurité nationale.

L'Amiral Gorshkov est armé de nouveaux missiles hypersoniques « Zirkon ». Cette arme a été développée pour armer les croiseurs, les frégates et les sous-marins russes et peut être utilisée à la fois contre des navires ennemis et des cibles terrestres.

Le président russe Vladimir Poutine a décrit le Zirkon comme une arme puissante capable de vaincre tous les systèmes de défense antimissile existants.

L'Amiral Gorshkov et le Kazan sont accompagnés de deux navires auxiliaires lors de leur visite à La Havane, qui reflète, selon les autorités cubaines, les « relations historiquement amicales » entre la Russie et Cuba.

DOSSIER - La frégate Admiral Gorshkov de la marine russe arrive au port de La Havane, à Cuba, le 24 juin 2019.
DOSSIER - La frégate Admiral Gorshkov de la marine russe arrive au port de La Havane, à Cuba, le 24 juin 2019. Ramon Espinosa/Copyright 2019 The AP. All rights reserved.

Le ministère cubain des Affaires étrangères a déclaré que les navires de guerre russes resteraient à La Havane jusqu'au 17 juin, précisant qu'aucun d'entre eux ne transporterait d'armes nucléaires et assurant que leur présence « ne constitue pas une menace pour la région ».

Ce n'est pas la première fois que la Russie envoie ses navires de guerre dans les Caraïbes, mais cette visite fait suite à l'avertissement de M. Poutine selon lequel Moscou pourrait répondre à la décision des alliés occidentaux de l'Ukraine d'autoriser Kyiv à utiliser ses armes pour frapper des cibles en Russie en fournissant des armes similaires à des adversaires occidentaux dans le monde entier.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie n'exclut pas de frapper les instructeurs français en Ukraine

Estonie : il faut "mettre la Russie et Poutine à genoux"

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine