EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Poutine menace de livrer aussi des missiles "à d'autres" pays pour frapper l'Occident

Vladimir Poutine.
Vladimir Poutine. Tous droits réservés Vladimir Astapkovich, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Tous droits réservés Vladimir Astapkovich, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le président russe a averti l'Allemagne que l'utilisation de ses armes par l'Ukraine pour frapper des cibles à l'intérieur de la Russie constituerait une « étape dangereuse » et a dit que Moscou pourrait fournir des armes à longue portée à d'autres pour frapper des cibles occidentales.

PUBLICITÉ

Une telle action de la part de l'Occident ne fera que saper davantage la sécurité internationale et pourrait conduire à de « très graves problèmes », a-t-il déclaré.

« Cela marquerait leur implication directe dans la guerre contre la Fédération de Russie, et nous nous réservons le droit d'agir de la même manière », a ajouté M. Poutine.

Il a ajouté que l'action de l'Allemagne pourrait ruiner les relations entre Berlin et Moscou.

L'Allemagne a récemment rejoint les États-Unis en autorisant l'Ukraine à frapper certaines cibles sur le sol russe avec les armes à longue portée qu'elle fournit à Kiev. Les livraisons de chars allemands à l'Ukraine ont choqué de nombreuses personnes en Russie, a déclaré le locataire du Kremlin.

« Maintenant, s'ils utilisent des missiles pour frapper des installations sur le territoire russe, cela ruinera complètement les relations russo-allemandes », a-t-il ajouté.

Mercredi, un responsable occidental et un sénateur américain ont déclaré que l'Ukraine avait utilisé des armes américaines pour frapper à l'intérieur de la Russie, conformément aux nouvelles directives approuvées par le président Joe Biden. Ces directives autorisent l'utilisation d'armes américaines dans le but limité de défendre Kharkiv, la deuxième ville d'Ukraine. Le fonctionnaire n'était pas autorisé à commenter publiquement cette question sensible et s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat.

Répondant aux questions de journalistes internationaux pour la première fois depuis son investiture le mois dernier pour un cinquième mandat, M. Poutine a également déclaré que rien ne changerait dans les relations entre la Russie et les États-Unis, que M. Biden ou Donald Trump remporte l'élection présidentielle américaine en novembre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Allemagne annonce une aide militaire de 500 millions d'euros à Kyiv

La Suède débloque 1,16 milliard d'euros d'aide en faveur de l'Ukraine

L'Espagne fournira à l'Ukraine des armes d'une valeur record de 1,129 milliard d'euros