EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Inde : la croissance s'envole

Inde : la croissance s'envole
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La troisième économie d'Asie a connu une expansion plus forte que celle de l'économie chinoise au premier trimestre.

PUBLICITÉ

Certains l’appellent la nouvelle Chine : rien ne semble pouvoir perturber la croissance en Inde. Elle s’est envolée à 7,6% sur l’année fiscale 2015/2016, contre 7,2% l’année précédente. De janvier à mars elle a même atteint 7,9%, là où l‘économie chinoise n’a progressé que de 6,7%.

L'Inde confirme son rang de pays à la plus forte croissance au monde https://t.co/HDqOavM8QU

— Economie actu (@ActuEcoFR) 31 mai 2016

Une performance portée par les dépenses des citadins, particulièrement friands en voitures et deux roues. La consommation a été encouragée par la baisse des taux d’intérêt à 6,5%. L’assouplissement monétaire a d’ailleurs permis de relancer le crédit, notamment dans l’immobilier, toujours dans les villes. On notera que l’agriculture, le secteur minier et la production d‘électricité ont aussi contribué positivement au PIB.

Un succès indéniable pour le premier ministre Narendra Modi, à l’origine d’un plan de modernisation des infrastructures routières, ferroviaires et électriques de la troisième économie d’Asie. Assez pour compenser la morosité de l’investissement privé et le recul des exportations.

L'#Inde en pleine #croissance… mais toujours pauvrehttps://t.co/VBJ00xaKTL#pauvreté#économie#NarendraModipic.twitter.com/C9iy8w9aDy

— Sputnik France (@sputnik_fr) 17 mai 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE

La Banque centrale européenne abaisse ses taux d'intérêt, conformément aux prévisions