L'OMS appelle à taxer les boissons sucrées

L'OMS appelle à taxer les boissons sucrées
Par Anne Glémarec
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans un nouveau rapport, l'Organisation mondiale de la santé estime qu'une hausse de prix de 20% permettrait de réduire la consommation d'autant.

PUBLICITÉ

Une fiscalité plus salée sur les boissons sucrées : c’est ce que recommande l’Organisation mondiale de la santé aux gouvernements pour lutter contre l’obésité et le diabète.

Dans un nouveau rapport, l’agence onusienne estime qu’une augmentation de 20% des prix de ces boissons ferait baisser d’autant la consommation. Elle appelle parallèlement à subventionner les fruits et légumes.

It's #WorldObesityDay.
Taxing sugary drinks can:
⬇ consumption
#obesity
#diabetes t2
⬇ tooth decayhttps://t.co/tvEqhLHwjo#Tax4Healthpic.twitter.com/brYUJxeoCa

— WHO (@WHO) 11 octobre 2016

Depuis 1980, le nombre d’obèses a doublé dans le monde et on recense quatre fois plus de diabétiques.

L’OMS préconise six cuillères à café de sucre par jour. Une canette de boisson gazeuse en contient deux fois plus.

Californie: La consommation de boissons sucrées a diminué de 21% suite à l’adoption d’une taxe sur le sucre https://t.co/gwg8zzx473

— Marc-André Carignan (@macarignan) 24 août 2016

Avec AFP, Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an