Suzi Quatro, itinéraire d'une pionnière

Suzi Quatro, itinéraire d'une pionnière
Tous droits réservés Hermann J. Knippertz/AP2008
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La bassiste Suzi Quatro fête ce mercredi ses 70 ans et ne compte pas quitter la scène, après plus d'un demi-siècle de carrière.

PUBLICITÉ

Elle est l'une des premières figures d'un rock au féminin. Suzi Quatro fête ce mercredi ses 70 ans et ne compte pas quitter la scène, après plus d'un demi-siècle de carrière.

La bassiste, chanteuse, et compositrice, qui a vendu plus de 50 millions de disques vendus dans le monde, est considérée comme l'une des pionnières de sa génération.

"Quand on a commencé à jouer entre 1964 et 1966", relate Suzi Quatro, "il y avait très peu de groupes de filles, c'était une infime minorité".

Cette native de Détroit a posé ses bagages en Angleterre, et connu le succès en Europe, bien plus que dans son pays d'origine.

Le documentaire "Suzy Q" retrace son parcours, avec des témoignages de Debbie Harry ou encore Alice Cooper.

"Beaucoup de filles ont essayé d'imiter Suzi Quatro", lance le chanteur  Alice Cooper, "mais quand c'est dans l'ADN, on ne peut pas faire semblant."

Les titres "Can the Can", en 1973, et "Devil Gate Drive", l'année suivante, ont été numéro un des ventes au Royaume-Uni, mais aussi dans plusieurs autres pays européens et en Australie. La sortie du documentaire "Suzy Q" est prévue cet été.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bordeaux : un centre d'art numérique dans une ancienne base sous-marine

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024