Après 6 mois de fermeture, les institutions culturelles rouvrent en Roumanie

Après 6 mois de fermeture, les institutions culturelles rouvrent en Roumanie
Tous droits réservés Vadim Ghirda/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Roumanie a décidé de rouvrir début septembre les théâtres et opéras du pays. Les conditions sanitaires sont très strictes et la réouverture se fait progressivement.

Les théâtres, cinémas et autres institutions culturelles roumaines ont rouvert cette semaine après six mois d'interruption en raison de la pandémie de coronavirus.

PUBLICITÉ

Pourtant, la bonne nouvelle est teintée d'un sentiment d'incertitude pour le directeur du Théâtre national roumain de Bucarest.

"Conjoncturellement, cet assouplissement des mesures intervient à un moment où la courbe d'infection de la COVID-19 est à la hausse au lieu de baisser, et cela complique notre situation".
Ion Caramitru, directeur du Théâtre national roumain

Les spectacles sont encore peu nombreux, et les institutions culturelles se donnent jusqu'au 15 septembre pour trouver les meilleures solutions et adapter les salles au nouvelles normes sanitaires...

"La salle principale, qui a une capacité de 940 places, ne fonctionnera qu'avec 301 places afin de respecter toutes les normes de distanciation sociale. Le studio, que vous pouvez voir à l'arrière-plan, fonctionnera avec 180 sièges sur 140".
Adriana Popescu, directrice de la communication du Théâtre national de roumain

La Roumanie est un pays où le spectacle vivant est très présent et dans tout le pays, de Craiova à Cluj-Napoca, les opéras et les théâtres rouvrent progressivement, à la plus grande joie des spectateurs...

Température prise à l'entrée, distanciation physique et parcours fléché... malgré les restrictions, les roumains avaient hâte de retrouver le chemin du spectacle...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024

Le festival Balkan Trafik! explore la Moldavie et ses minorités culturelles