This content is not available in your region

Venise accueille pour la première fois l'Académie des Oscars et tend les bras à Netflix

euronews_icons_loading
Bones and All, Luca Guadignano (Warner Bros. Italia)
Bones and All, Luca Guadignano (Warner Bros. Italia)   -   Tous droits réservés  RAI
Par Frédéric Ponsard

Venise accueille pour la première fois l'Academie des Oscars. Avec deux grandes directions : la multiplication des coproductions internationales, et la cohabitation entre plateformes de streaming et sorties des films en salles.

Julianne Moore préside cette année la Mostra de Venise, symbolisant la grande histoire d'amour entre le festival et le cinéma américain. "The Joker", "Nomadland", plusieurs grands films américains ont récemment remporté le Lion d'or, puis l'Oscar.

Une filiation concrétisé par l'invitation cette année par Venise de l'Académie des Oscars qui a nommé cette année plus de 900 membres, dont de nombreux européens. Citons les français les acteurs Tahar Rahim, Léa Seydoux et les réalisateurs européens Alice Rohrwacher, Ruben Ostlund ou encore Michel Gondry ou Jean-Pierre Jeunet.

Pour le président Bill Kramer, PDG de l'Academy Motion Pictures Arts and Sciences, "c'est un jour nouveau qui s'ouvre pour l'Académie, nous accordons beaucoup plus d'attention à la dimension internationale, aux cinéastes et aux membres, et c'est une excellente façon de célébrer cela ici".

Plusieurs films symbolisent cette ouverture internationale comme "Bones and All" de Luca Guadagnino, le réalisateur italien de "Call Me by Your Name" qui retrouve la jeune star franco-américaine, Timothée Chalamet.

Tous les deux sont de nouveaux membres de l'Academie des Oscars.

"J'adore cette sélection de films vraiment pertinente à Venise et cela représente vraiment le cinéma mondial, ce qui nous enthousiasme beaucoup."
Bill Kramer
directeur général de l'Academy Motion Pictures Arts and Sciences

Un cinéma global, qui traverse les frontières.

L'Europe n'est pas en reste avec par exemple "L'Immensità", coproduction franco-italienne en compétition officielle, avec la star espagnole Penelope Cruz en haut de l'affiche...

Mais les coproductions ne sont pas les seuls enjeux du moment...

"Les salles de cinéma sont très importantes pour nous, nous comprenons que les gens regardent des films sur des plateformes en ligne, mais nous avons besoin aussi des sorties en salles de cinéma, il y a beaucoup de demande. Nous devons aussi savoir que nous vivons dans un monde où la vision en ligne est aussi très importante : les deux peuvent coexister."
Bill Kramer
PDG de l'Academy Motion Pictures Arts and Sciences

Netflix est particulièrement bien représenté cette année en compétition avec 4 films et notamment le film d'ouverture "White Noise" avec Adam Driver, et le très attendu biopic de Marylin Monroe, "Blonde", avec l'actrice cubaine Ana de Armas, déjà pressentie pour les Oscars... mais c'est une autre histoire...

Le film sera visible dès le 28 septembre sur Netflix.

La Mostra de Venise dure jusqu'au samedi 10 septembre.

Video editor • Frédéric Ponsard