Pink Floyd : un évènement unique pour le 50e anniversaire de "The Dark Side Of The Moon"

Le nouveau logo de Pink Floyd pour le 50e anniversaire de "The Dark Side of the Moon"
Le nouveau logo de Pink Floyd pour le 50e anniversaire de "The Dark Side of the Moon" Tous droits réservés Pink Floyd - Twitter
Tous droits réservés Pink Floyd - Twitter
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'événement se tiendra le jeudi 20 avril dans le parc marin de Ningaloo, en Australie, pendant l'éclipse solaire totale.

PUBLICITÉ

Pink Floyd a annoncé un événement unique pour célébrer le 50e anniversaire de son huitième album emblématique, "The Dark Side Of The Moon" (1973).

Le groupe (dont les derniers membres originels sont Nick Mason et David Gilmour) organise une listening party en Australie - et pas n'importe laquelle. Il s'agit de la bande-son de l'éclipse solaire totale à venir.

L'événement se tiendra le jeudi 20 avril dans le parc marin de Ningaloo, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, à Exmouth, une station balnéaire située à environ 1 200 km au nord de Perth. Ce matin-là, l'ombre de la lune frôlera l'Australie occidentale pendant qu'elle passera devant le soleil.

L'événement sera programmé de manière à ce que le moment de l'éclipse totale soit synchronisé avec les paroles d'"Eclipse", le dernier morceau de "The Dark Side of the Moon", où Roger Waters chante : “But the sun is eclipsed by the moon.”

L'événement sera supervisé par Aubrey Powell, graphiste et cofondateur du collectif artistique Hipgnosis, qui a conçu de nombreuses pochettes d'albums intemporels du groupe.

Dans un communiqué de presse, Aubrey Powell a déclaré : "Depuis sa sortie il y a 50 ans, "The Dark Side Of The Moon" a été adopté par de nombreuses générations à travers le monde parce qu'il aborde des thèmes universels tels que l'avidité, la mortalité, les côtés sombres et lumineux de la psyché humaine et, bien sûr, notre place dans le cosmos. Je n'ai pas trouvé de meilleur moyen de commémorer la sortie de l'album que ce phénomène rare et magnifique qui symbolise visuellement une grande partie de ce que l'album explore".

Les billets pour cet événement unique ne seront pas mis à la disposition du public, et seuls huit gagnants d'un concours y auront accès. Les fans doivent soumettre une vidéo de 30 secondes expliquant pourquoi ils méritent d'assister à l'événement. Les inscriptions seront closes à 23h59 ce vendredi 7 avril. Les gagnants, appelés "Astronomy Domine 8" (en référence à la chanson d'ouverture du premier album de Pink Floyd, "The Piper at the Gates of Dawn" - 1967), assisteront à l'éclipse solaire pendant la lecture de l'album.

De retour dans les charts

Au début de l'année, le groupe a annoncé une réédition spéciale pour le 50e anniversaire de son album légendaire qui, avec plus de 50 millions d'exemplaires vendus dans le monde, est devenu l'un des albums les plus vendus de tous les temps.

Le coffret, sorti le mois dernier, comprend un enregistrement en direct du concert du groupe à Wembley en 1974, édité pour la première fois en vinyle, ainsi qu'un livre et de nouvelles vidéos.

La réédition a permis à l'album de réintégrer le Top 20 britannique pour la première fois depuis plus de dix ans, aidant l'album original à passer de la 120e à la 17e place de l'Official Albums Chart. La dernière fois qu'il est entré dans le Top 20, c'était en octobre 2011.

Le groupe a aussi pu voir le côté sombre de certains fans au moment de l'annonce de la réédition du 50e anniversaire de leur album.

L'annonce a été faite par le groupe sur ses comptes de médias sociaux et comportait une photo mise à jour de la pochette emblématique du prisme et de l'arc-en-ciel du groupe.

Harvest - Capitol / Twitter
La couverture emblématique de 1973 (à gauche) et le nouveau logo du 50e anniversaire (2023).Harvest - Capitol / Twitter

La plupart des fans ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme, mais d'autres ont critiqué la présence de l'arc-en-ciel.

Un utilisateur de Twitter a compilé quelques-unes des "meilleures" critiques, telles que "À partir de maintenant, je n'écoute plus ce groupe" et "Est-ce qu'il y a un drapeau hétérosexuel, je veux une représentation égale..."

Pour terminer sur une note plus positive, rappelons que Pink Floyd a sorti l'année dernière un single spécial intitulé "Hey Hey Rise Up", afin de récolter des fonds pour des associations humanitaires venant en aide aux personnes touchées par la guerre en Ukraine.

En décembre, le groupe a révélé qu'il avait récolté 500 000 livres sterling (environ 569 000 euros) pour cette cause grâce à la chanson. Le groupe a déclaré que l'argent serait réparti entre cinq organisations caritatives humanitaires : Hospitallers, The Kharkiv And Przemyśl Project, Vostok SOS, Kyiv Volunteer et Livyj Bereh.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Live coding : de la musique codée en direct pour danser ou rêver

D'Elvis Presley à Aretha Franklin : quelle influence exerce toujours la musique de Memphis ?

La Suisse a peut-être remporté l'Eurovision, mais les chiffres du streaming donnent-ils une image différente ?