EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les militants allemands changent de stratégie pour défendre le climat

Des policiers emmènent une militante de la "Letzte Generation" lors d'une manifestation pour le climat à Berlin, le 31 octobre 2023.
Des policiers emmènent une militante de la "Letzte Generation" lors d'une manifestation pour le climat à Berlin, le 31 octobre 2023. Tous droits réservés AP Photo/Markus Schreiber, file
Tous droits réservés AP Photo/Markus Schreiber, file
Par Angela Symons avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Last Generation affirme que ses tactiques resteront "impossibles à ignorer", et envisage des confrontations plus directes avec les pollueurs.

PUBLICITÉ

Les membres du groupe allemand Last Generation, qui milite pour le climat, affirment qu'ils ne se colleront plus sur les chaussées en signe de protestation.

Cette tactique controversée en a exaspéré plus d'un ces derniers mois, car elle consiste à bloquer la circulation et à semer le chaos dans des villes très fréquentées, dans le but de créer des "frictions pacifiques".

Mais le groupe a déclaré lundi qu'il allait abandonner cette approche et passer à ce qu'il appelle des "assemblées désobéissantes".

Au cours des deux dernières années, le groupe Last Generation a fréquemment bloqué des routes à Berlin et dans d'autres villes. Il s'agit de sa tactique la plus connue, mais ce n'est pas la seule, dans le cadre d'une campagne de protestation qui a notamment consisté à asperger de peinture orange la porte de Brandebourg de la capitale.

Les tactiques du groupe militant ont été largement critiquées et le chancelier Olaf Scholz les a qualifiées de "complètement folles".

Des policiers enlèvent la main collée d'un militant sur une route lors d'une manifestation pour le climat à Berlin, en Allemagne, le 28 septembre 2023.
Des policiers enlèvent la main collée d'un militant sur une route lors d'une manifestation pour le climat à Berlin, en Allemagne, le 28 septembre 2023.AP Photo/Markus Schreiber, file

Les manifestations de Last Generation contre le changement climatique resteront "impossibles à ignorer".

Last Generation affirme que le nombre de manifestants a énormément augmenté au cours des deux dernières années et déclare qu'"à partir de maintenant, nous protesterons sous une forme différente - mais cela restera impossible à ignorer".

À partir du mois de mars, "au lieu de nous diviser en petits groupes et de bloquer les routes, nous organiserons des rassemblements de désobéissance avec de nombreuses personnes. Et là où nous ne pourrons pas être ignorés", ajoute le groupe dans un communiqué.

En outre, le groupe précise qu'il va de plus en plus "confronter directement" ceux qu'il considère comme responsables de la destruction du climat, notamment en interpellant des hommes politiques et d'autres décideurs en public et devant des caméras.

Il se rendra également "de plus en plus souvent sur les lieux d'exploitation des énergies fossiles pour protester", ajoute le groupe, citant des manifestations passées dans des aéroports, des oléoducs et dans les locaux d'une société d'énergie.

Les actions de Last Generation ont récemment été éclipsées par les protestations contre l'extrême droite allemande et par d'autres manifestations, notamment celles des agriculteurs contre la réduction des subventions au diesel.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : des militants aspergent de peinture un arbre de Noël Gucci à Milan

Allemagne : des militants climatiques perturbent le trafic aérien de deux aéroports

Le siège britannique de TotalEnergies "repeint" par des militants du climat