EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Water matters : l'eau, une ressource vitale menacée par la pollution

Water matters : l'eau, une ressource vitale menacée par la pollution
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Andrea BolithoEuronews
Publié le Mis à jour
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans ce cours accéléré, il sera question d'identifier les causes et les effets de la pollution de l'eau, et de voir les réponses vers lesquelles se tourne l'UE pour changer la donne.

L'eau est la ressource la plus précieuse offerte par la nature, et son impact sur notre vie quotidienne se fait ressentir à n'importe quelle échelle.

Dans Water Matters, nous explorons en détail les questions complexes de la gestion de l'eau en Europe, de la lutte contre la pollution à la réponse aux inondations et aux sécheresses. Regardez notre cours accéléré d'une minute dans la vidéo ci-dessus pour avoir un aperçu des causes, des conséquences et des défis à relever.

Des mois de précipitations exceptionnellement élevées ont permis de reconstituer le niveau des nappes phréatiques dans de nombreuses régions d'Europe, écartant ainsi la menace d'une pénurie, du moins à court terme. Toutefois, l'Europe reste confrontée à de nombreux défis liés à cette ressource essentielle, à commencer par la pollution.

La pollution des eaux souterraines augmente depuis des décennies

Des décennies de gestion délétère ont laissé nos rivières, nos lacs et nos mers être sujets à la pollution provenant de sources multiples telles que l'agriculture, l'industrie et les eaux usées provenant d'infrastructures de traitement vieillissantes. Le réchauffement climatique, le déclin de la biodiversité et la dégradation des écosystèmes n'ayant qu'exacerber le problème.

La pollution de l'eau induit des risques majeurs pour la santé, la propagation de maladies comme le choléra et la dysenterie, et peut provoquer d'autres pathologies à long terme. Elle peut également avoir des conséquences néfastes sur l'environnement et l'économie, en termes de perte de revenus touristiques et de baisse de productivité agricole. Les industries qui dépendent des sources d'eau propre sont également touchées.

Les statistiques en détail (Direction générale de l'environnement de la Commission européenne)

- Le coût environnemental global de la pollution à l'azote est compris entre 70 et 320 milliards d'euros par an dans l'UE.

- En 2022, 85,7 % des sites d'eaux de baignade ont été jugés excellents dans l'UE et les normes minimales de qualité de l'eau ont été respectées dans 95,9 % des sites.

- L'eau insalubre tue plus de personnes chaque année que la guerre et toutes les autres formes de violence réunies.

- 81 % des eaux marines, 31 % des eaux côtières, 36 % des cours d'eau et 32 % des lacs de l'UE sont eutrophes - il s'agit d'une prolifération de plantes telles que les algues, causée par une trop grande quantité de nitrates, qui étouffent les autres plantes et animaux.

- 22 % des masses d'eau de surface et 28 % des nappes phréatiques de l'Europe sont fortement touchées par la pollution diffuse d'origine agricole, qu'il s'agisse de nutriments ou de pesticides.

- Chaque année, 230 000 tonnes de plastique d'origine terrestre finissent dans la mer Méditerranée, auxquelles s'ajoutent 20 000 tonnes provenant des activités de transport maritime.

- Les Européens sont préoccupés par la pollution, 69 % d'entre eux la considérant comme la principale menace pour leur approvisionnement en eau.

Restaurer les voies d'eau européennes

La résolution de ces problèmes nécessite des réponses fortes. Il faut d'abord s'attaquer à la pollution à la source, en pratiquant une agriculture durable, en améliorant le traitement des eaux usées, en réduisant les déchets plastiques et en restaurant les écosystèmes.

La directive européenne sur l'eau réglemente les lacs et les rivières, tandis que la directive sur l'eau potable renforce la qualité de l'eau du robinet. Le Green Deal européen comprend un plan d'action « zéro pollution » visant à améliorer la législation en matière de prévention de la pollution.

Les mesures prises, en détail (Direction générale de l'environnement de la Commission européenne)

- Directive-cadre sur l'eau : les États membres de l'Union européenne s'engagent à atteindre un état satisfaisant, aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif, de toutes les masses d'eau.

  • Directive sur le traitement des eaux urbaines résiduelles : elle fixe des normes pour le traitement des eaux usées afin de protéger les milieux aquatiques.

- Directive sur les nitrates : elle vise à protéger la qualité de l'eau dans toute l'Europe en empêchant les nitrates d'origine agricole de polluer les eaux souterraines et de surface, et en encourageant l'utilisation de bonnes pratiques agricoles.

- La directive sur l'eau potable est la principale loi de l'UE sur l'eau potable. Elle concerne l'accès à l'eau destinée à la consommation humaine et la qualité de cette eau, afin de protéger la santé humaine.

- Directive sur les eaux de baignade : elle vise à protéger l'environnement et la santé des Européens, en assurant une bonne qualité des eaux de baignade dans l'ensemble de l'UE.

- Directive sur les normes de qualité environnementale : elle vise à atteindre un état chimique correct des eaux de surface.

Prendre conscience de l'importance de l'eau

Il ne suffit cependant pas de légiférer. Les citoyens peuvent, eux aussi, jouer un rôle, en recyclant et en réduisant au minimum les produits chimiques et les plastiques à usage unique, en participant à des initiatives de nettoyage et en devenant plus conscients de leur consommation d'eau. Un changement fondamental des mentalités et des comportements contribuera à garantir un approvisionnement en eau propre et saine pour les générations à venir.

Partager cet article

À découvrir également

"Peindre avec la lumière" ou comment la pollution de l'air devient visible

Comment résoudre les problèmes liés à l'eau en Europe ? Le débat des experts