EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Qui est Jordan Bardella, le grand vainqueur des élections européennes en France ?

Jordan Bardella, président du RN et tête de liste aux européennes
Jordan Bardella, président du RN et tête de liste aux européennes Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le jeune président du Rassemblement National (RN) a réalisé un score historique aux européennes en amenant l'extrême droite à réunir plus de 31% des voix dans son pays.

PUBLICITÉ

Si le RN avait déjà réalisé un très bon score aux élections européennes de 2019, avec 23% des voix, il ne devançait la liste présidentielle que d'un point. Cette fois, la liste de Jordan Bardella a obtenu deux fois plus de voix que l'alliance d'Emmanuel Macron.

"Nos compatriotes ont exprimé un désir de changement", a déclaré le président du RN, "Emmanuel Macron est ce soir un président affaibli." Plus tard dans la soirée dimanche, plusieurs voix au sein de son parti ont déclaré qu'ils le verraient bien en Premier ministre.

Une carrière fulgurante

Né en 1995 dans la banlieue parisienne, ce fils d'une immigrée italienne a connu une carrière politique fulgurante. Influencé par les violentes émeutes des banlieues françaises en 2005, il entre en politique à l'âge de 17 ans en rejoignant le parti d'extrême droite, le Front national, dirigé à l'époque par Jean-Marie Le Pen.

Deux ans plus tard, il abandonne ses études de géographie pour se consacrer à la politique. Il a été successivement conseiller régional en Ile-de-France, porte-parole, vice-président du parti, avant de conduire la liste du Rassemblement national aux élections européennes de 2019, à seulement 23 ans.

En novembre 2022, il est élu successeur de Marine Le Pen à la présidence du parti d'extrême droite. L'année suivante, il est désigné, pour la deuxième fois consécutive, tête de liste du Rassemblement national, et conduit son parti au meilleur score de son histoire.

Jordan Bardella, à gauche, et Marine Le Pen saluent la foule lors d'une manifestation du Rassemblement national à Fréjus, en France.
Jordan Bardella, à gauche, et Marine Le Pen saluent la foule lors d'une manifestation du Rassemblement national à Fréjus, en France.AP Photo

Jordan Bardella est devenu la première personne à diriger le parti anti-immigration du Rassemblement national qui n'est pas membre de la famille Le Pen.

Marine Le Pen, qui est arrivée deuxième aux deux dernières élections présidentielles, est restée à la tête du groupe RN à l'Assemblée nationale et devrait se représenter en 2027.

Mais son jeune successeur, qui compte plus d'un million de followers sur TikTok, s'avère être un atout majeur pour attirer une foule plus jeune à voter pour le parti.

Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, au Parlement européen, mardi 16 janvier 2024 à Strasbourg.
Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, au Parlement européen, mardi 16 janvier 2024 à Strasbourg.AP Photo

Le principal candidat du Rassemblement national aux élections européennes, Jordan Bardella, a fait campagne pour limiter la libre circulation des migrants en effectuant des contrôles aux frontières nationales et pour réduire les règles de l'UE en matière de climat.

Aspirant au pouvoir en France et soucieux de lisser son image, le RN et son président se sont distancés de l'allié allemand Alternative pour l'Allemagne (AfD), déclarant qu'ils ne siègeraient plus dans le même groupe au Parlement européen, après une série de controverses de l'AfD.

Déjà élu eurodéputé dans le passé, Jordan Bardella ne s'est pas illustré dans cette institution puisqu'il n'a initié aucun rapport parlementaire et a été absent des trois-quarts des réunions de sa commission parlementaire.

Ses critiques l'accusent de passer trop de temps à cultiver son image publique, au détriment de questions politiques cruciales. La députée européenne d'extrême gauche Manon Aubry l'a ainsi qualifié de "parlementaire fantôme".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : quelles sont les causes de l'échec des Verts et des libéraux ?

Super sondage : comment l'AfD allemande pourrait créer un nouveau groupe d'extrême droite au Parlement européen

Sommet du G7 : Meloni qualifie l'offre de cessez-le-feu de Poutine en Ukraine de "propagande"