La Catalogne offre des protections hygiéniques gratuites et réutilisables

Une femme reçoit gratuitement un sous-vêtement pour les règles dans une pharmacie à Barcelone, Espagne, mardi 5 mars 2024.
Une femme reçoit gratuitement un sous-vêtement pour les règles dans une pharmacie à Barcelone, Espagne, mardi 5 mars 2024. Tous droits réservés Emilio Morenatti/AP
Par Associated Press
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les pharmacies catalanes distribuent gratuitement une coupe menstruelle, deux culottes menstruelles et deux paquets de serviettes hygiéniques en tissu.

PUBLICITÉ

La région espagnole de Catalogne a lancé cette semaine une initiative innovante en matière de santé des femmes, en distribuant gratuitement des protections hygiéniques réutilisables.

Près de 2,5 millions de femmes, de jeunes filles, de personnes transgenres et non binaires qui ont leurs règles peuvent recevoir gratuitement une coupe menstruelle, deux culottes menstruelles et deux paquets de serviettes hygiéniques en tissu dans les pharmacies locales du nord-est de l'Espagne.

Le gouvernement catalan a déclaré que cette initiative, intitulée "Mes règles, mes règles", visait à "garantir le droit à l'équité menstruelle".

Le gouvernement régional s'est appuyé sur des statistiques selon lesquelles 23 % des femmes interrogées par le bureau d'opinion publique de Catalogne ont déclaré avoir réutilisé des produits hygiéniques conçus pour un usage unique, pour des raisons économiques.

Tània Verge, ministre régionale de l'égalité et du féminisme de Catalogne, a qualifié ce programme de "première mondiale".

Le gouvernement écossais a adopté en 2020 une loi visant à garantir que les protections hygiéniques soient mises gratuitement à disposition de toute personne qui en aurait besoin. Toutefois, contrairement au programme catalan, les produits écossais sont à usage unique et sont distribués dans les écoles, les collèges et les universités, et non dans les pharmacies.

Réduire les déchets liés aux produits à usage unique

"Nous luttons contre la précarité menstruelle, qui touche une femme sur quatre en Catalogne, mais il s'agit aussi d'une question d'équité entre les sexes. Nous luttons contre les stéréotypes et les tabous qui entourent les menstruations", a déclaré Tània Verge.

"Et il s'agit aussi de justice climatique. Nous devons réduire les tonnes de déchets générés par les protections menstruelles à usage unique".

Selon le gouvernement régional, la Catalogne produit environ 9 000 tonnes de déchets issus des protections hygiéniques à usage unique.

Les produits réutilisables sont fournis par la sécurité sociale, qui couvre l'ensemble de la population, et sont distribués par plus de 3 000 pharmacies en Catalogne. Ce programme a coûté 8,5 millions d'euros au gouvernement régional.

"Je suis tout à fait favorable à cette initiative", a déclaré Laura Vilarasa, graphiste de 29 ans, "qui permettra aux femmes de disposer d'un produit absolument nécessaire à coût zéro".

L'année dernière, le gouvernement espagnol a adopté une loi accordant aux femmes souffrant de douleurs menstruelles invalidantes le droit à un arrêt maladie, et donc rémunéré.

L'Espagne se prépare aussi à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars, avec des marches prévues dans les principales villes du pays à cette occasion.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un Allemand vacciné 217 fois contre le Covid-19 ne présente aucun effet secondaire

Les eurodéputés veulent une inscription de l'IVG dans la Charte des droits fondamentaux

"Aide à mourir" : quelles conditions et restrictions prévoit le projet de loi ?