Efeler Way, en Turquie, un incontournable pour tous les randonneurs. Voici pourquoi

Tronçon du sentier Efeler Way
Tronçon du sentier Efeler Way Tous droits réservés Agence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA)
Tous droits réservés Agence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA)
Par euronews
Partager cet article
Partager cet articleClose Button

Un tout nouveau sentier de randonnée, situé dans la région d'İzmir, vise à préserver le patrimoine culturel des sites les plus emblématiques du pays.

PUBLICITÉ

Dire que la Turquie est un grand pays est un euphémisme, et les visiteurs souhaitant s'imprégner de son histoire vaste et complexe auront probablement besoin de plusieurs visites. Mais par chance, les voyageurs curieux peuvent désormais plonger dans le passé du pays grâce à la route culturelle Efeler Way (Yolu), un sentier de randonnée balisé de 500 kilomètres qui traverse la région d'İzmir.

Le sentier, qui traverse les montagnes de Bozdağ, sillonne les hauts plateaux de Kiraz, fend les montagnes d'Aydın et se termine dans la Maison de la Vierge Marie à Éphèse, a été conçu pour mettre en valeur la culture historique Efe/Zeybek.

Les randonneurs traverseront 28 villages, chacun d'entre eux ayant abrité diverses civilisations anciennes. Ils auront ainsi l'occasion de découvrir les pratiques et les coutumes des habitants et de s'imprégner de leur mode de vie.

En 2023, la route a rejoint la liste des « Green Destinations Top 100 Stories » en raison de ses efforts pour préserver les richesses naturelles, historiques et culturelles de la région.

Ça vous tente ? Voici ce qui vous attend.

Nazarköy

Ce village pittoresque (dont le nom d'origine était Kürüdere) se trouve au pied de la magnifique réserve naturelle de Kürüdere. Avec peu d'habitants (à peine 350 personnes selon certaines estimations), c'est un endroit calme, idéal pour faire une pause pendant votre long voyage.

« Perles de protection contre le mauvais œil » en verre
« Perles de protection contre le mauvais œil » en verreAgence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA)

L'une de ses caractéristiques est la présence de « perles de protection contre le mauvais œil ». C'est d'ailleurs pour cette raison que le village a été rebaptisé nazar , qui signifie « mauvais œil ». Fabriquées en verre, ces sphères aux couleurs vives remontent à l'époque chamanique et sont destinées à éloigner le « regard jaloux ». Les visiteurs peuvent voir comment elles sont fabriquées dans l'un des ateliers de souffleurs de verre de la région. En mai, le festival des perles de Nazarköy est l'occasion de découvrir les œuvres les plus sophistiquées de la communauté, notamment des colliers, des boucles d'oreilles et des ornements.

Bozdağ

Si vous envisagez d'emprunter ce sentier, c'est sans doute parce que vous aimez les activités de plein air. Vous pourrez alors observer la topographie époustouflante des montagnes de Bozdağ, un moment fort. Dans le village éponyme, situé sur les pentes du mont Bozdağ, on retrouve des toits enneigés et des minarets saillants. Le village est certes petit (à peine plus de 500 habitants lors du dernier comptage), mais il attire des skieurs, des randonneurs et des alpinistes du monde entier attirés par le sommet de la montagne qui culmine à 2156 mètres.

Quartier de Bozdağ, province d'İzmir, Turquie
Quartier de Bozdağ, province d'İzmir, TurquieAgence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA)

L'escalade est particulièrement prisée ici, avec divers parcours proposés, de la populaire « Classic » à la plus technique et difficile « Dik Deresi ». Il n'est pas nécessaire d'être un alpiniste pour atteindre le sommet, les marcheurs y arriveront. La route principale est facilement praticable, mais elle peut être raide par endroits, alors assurez-vous d'être bien équipé. Attendez-vous à traverser des pentes boisées, à voir paître des mouflons et à profiter de la récompense bien méritée que représentent les vues magnifiques sur la vallée d'Ödemis.

Birgi

Plus bas, à l'ombre de Bozdağ, se trouve l'ancienne ville de Birgi. Souvent considérée comme l'une des plus jolies villes de Turquie, elle est chargée d'histoire (ses premiers habitants étaient les Phrygiens), ce qui lui a valu d'être inscrite sur la « liste indicative » de l'UNESCO et d'être l'une des plus belles étapes de la route culturelle.

L'architecture ottomane y est prédominante, avec des maisons à deux étages et dotées d’une cour bordant de minuscules rues, dont beaucoup sont des impasses. Visitez la mosquée Ulucami, bâtie en 1312, dont les murs sont en marbre et le minaret en briques vernissées. À l'intérieur, les carreaux seldjoukides complexes aux couleurs vives fascinent, tandis que la porte en noyer du minbar de la mosquée a nécessité 3 000 pièces de bois et a fait la une des journaux lorsqu'elle a été volée en 1993 (elle a ensuite été retrouvée).

Birgi, Turquie
Birgi, TurquieAgence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA)

Şirince

À seulement 12 kilomètres de la cité antique d'Éphèse se trouve Şirince. Celle-ci a historiquement prospéré grâce à ses productions agricoles telles que les figues, les olives, les vignes et les légumes, ce qui en fait un endroit idéal pour goûter à la cuisine locale ; nous vous recommandons d'essayer le pekmez (mélasse) sur le marché.

Şirince a également un grand savoir-faire en matière de vin. Vous pourrez vous balader dans des vignobles luxuriants et réserver une dégustation pour goûter les meilleurs vins de la région, issus d'une variété de raisin endémique. Que vous préfériez un vin corsé ou équilibré, il y en a pour tous les goûts.

Interdites aux voitures, les rues pavées de Şirince sont un paradis pour les promeneurs. Pensez à faire un tour au bazar pour découvrir le travail des villageois, notamment les vêtements et les bijoux faits à la main, ainsi que le café turc traditionnel.

Le mont Nif et le bas-relief de Karabel

La route culturelle d'Efeler Yolu est pittoresque, pleine de villages conservés et de paysages ruraux vallonnés remplis de canyons, de cascades et de montagnes. Outre Bozdağ, un autre sommet se distingue par sa beauté et ses traces historiques.

Les voyageurs peuvent admirer le majestueux mont Nif (et en faire l'ascension pour profiter de vues époustouflantes depuis le sommet) sur la deuxième moitié du sentier. Non seulement cet imposant rocher s'élève à 1 510 mètres d'altitude, mais il se distingue également des autres rochers de la chaîne par sa frontière avec le col de Karabel. Les curieux pourront y découvrir le célèbre bas-relief de Karabel, un monument taillé dans la montagne représentant le chef local luwien « Tarkasnawa, roi de Mira », qui date de 1350 avant J.-C.

Partager cet article