La chasse à l'homme se poursuit dans l'État de New York

La chasse à l'homme se poursuit dans l'État de New York
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Cadyville, des centaines de policiers locaux et fédéraux sont à la recherche de deux meurtriers américains en cavale depuis le 6 juin. Tout est mis

PUBLICITÉ

A Cadyville, des centaines de policiers locaux et fédéraux sont à la recherche de deux meurtriers américains en cavale depuis le 6 juin. Tout est mis en œuvre pour les retrouver comme sceller les bouches d‘égout.

David Sweat et Richard Matt restent introuvables. Voilà 11 jours qu’ils se sont échappés de la prison de haute sécurité de Clinton où ils étaient détenus. Leur fuite inquiète, la population qui est en alerte comme l’explique cet homme : “je suis de plus en plus nerveux. A tel point, que j’ai commencé à porter une arme pour me protéger si besoin. Je ne vais pas les poursuivre, mais s’ils s’en prennent à moi, je pourrais leur répondre”, explique cet habitant de Cadyville.

Une femme, Joyce Mitchell est accusée de les avoir aidés. Elle a comparu hier devant un juge pour s’expliquer. Apparemment amoureuse de l’un des deux fugitifs, elle travaillait à la prison où ils étaient détenus et leur a fourni des lames de scies et des burins. Des outils avec lesquels ils ont découpé les murs d’acier de leurs cellules avant d’emprunter des tunnels de canalisations puis de refaire surface via une bouche d‘égout. Joyce Mitchell risque sept ans de prison.

Le gouverneur de l‘État de New York, Andrew Cuomo a ordonné une enquête approfondie sur l‘évasion et une récompense de 100 000 dollars a été offerte pour toute information permettant l’arrestation des deux fugitifs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

Benjamin Netanyahu réagit à la menace américaine de suspendre des livraisons d’armes

L'Audience nationale ouvre un procès contre Luis Rubiales pour le baiser non consensuel avec Jenni Hermoso