EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Venezuela : le Président Maduro écarte tout référendum cette année

Venezuela : le Président Maduro écarte tout référendum cette année
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Nicolas Maduro compte défendre sa place.

PUBLICITÉ

Nicolas Maduro compte défendre sa place. L’opposition de centre-droit réclame un référendum cette année pour pouvoir déchoir le Président du Venezuela, mis en difficulté par la crise alimentaire qui agite le pays, mais le chef de l’Etat n’entend pas céder. “Si les conditions sont réunies, le référendum aura lieu l’an prochain”, a déclaré le Président socialiste Nicolas Maduro, “et dans le cas contraire, il n’y en aura pas”. En cas de référendum en 2017, et de désaveu de l’exécutif, ce serait le vice-Président de Nicolas Maduro qui accéderait au pouvoir. L’opposition a recueilli plus d’1,3 million de signatures, mais le gouvernement a des soupçons de fraude sur un tiers d’entre elles.

Demandarán a la MUD por fraude en más de 600 mil firmas entregadas al #CNEhttps://t.co/FaJJR98aRApic.twitter.com/IjOCNYeCYI

— Correo del Orinoco (@correoorinoco) 12 juin 2016

“Aujourd’hui, un tiers des signataires s’indignent d‘être exclus, par ce que leur signature est considérée comme manquante”, a lancé Jesus Torrealba, chef de file de l’opposition. D’après un récent sondage, près de sept Vénézuéliens sur dix réclament le départ de Nicolas Maduro, en raison de la grave crise qui frappe le pays, désormais au bord de l’explosion sociale. Après vérification des signatures, il faudra en recueillir quatre millions de plus en l’espace de trois jours, pour que la tenue d’une consultation populaire soit juridiquement valide.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle-Calédonie : les habitants craignent des pénuries

Le référendum sur la révocation de maires albanais au Kosovo a été boycotté

Le rôle des femmes et du mariage bientôt amendés dans la Constitution irlandaise ?