EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008

Dopage : les Russes perdent un titre gagné en 2008
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les sprinteuses belges sont sacrées championnes olympiques du 4×100 mètres.

PUBLICITÉ

Les sprinteuses belges sont sacrées championnes olympiques du 4×100 mètres.

Pas à Rio, mais à Pékin, puisqu’elles récupèrent sur tapis vert le titre décerné en 2008.

Les Russes, qui avaient gagné la course, viennent d‘être déclassées par le Comité international olympique.

Une nouvelle analyse des tests antidopages effectués il y a huit ans a révélé la présence de traces de stéroïdes dans l’organisme de Yulia Chermoshanskaya.

Du coup, l’or revient à Kim Gevaert et ses coéquipières tandis que les Nigérianes héritent de la médaille d’argent et les Brésiliennes de la médaille de bronze.

Nouvelle médaille d’or pour la Belgique… aux JO 2008, suite au contrôle positif d’une … https://t.co/YpHeYIeJRopic.twitter.com/8LVWsJ7mZs

— lavenir.net (@lavenir_net) 17 août 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts

Mondial 2022 : la Croatie bat le Japon et se qualifie pour les quarts de finale

Elena Rybakina sacrée à Wimbledon