EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Mention TB pour Singapour : ses élèves sont les meilleurs

Mention TB pour Singapour : ses élèves sont les meilleurs
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Asie est la meilleure élève de l’enquête Pisa.

PUBLICITÉ

L’Asie est la meilleure élève de l’enquête Pisa. Pisa, c’est ce test mondial effectué tous les trois ans par l’OCDE, l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques, pour classifier le niveau des élèves de 15 ans. Singapour est le grand champion cette année, la Finlande, considérée comme un modèle recule.

Scores d'une sélection de pays à l'étude Pisa, qui évalue les performances d'élèves de 15 ans dans 72 pays #AFP par AFPgraphics</a> <a href="https://t.co/ZWHyVc3bIG">pic.twitter.com/ZWHyVc3bIG</a></p>&mdash; Agence France-Presse (afpfr) 6 décembre 2016

“Un ensemble de facteurs explique le succès de l’Asie. D’abord je pense qu’ils sont très ambitieux pour les étudiants. Ils consacrent leurs efforts et leurs ressources pas seulement pour l‘école, les familles investissent aussi dans une éducation de haute qualité. Et enfin par dessus tout ils investissent beaucoup dans les professeurs.”

L’une des faiblesses qui émerge de cette étude spécialement consacrée aux sciences cette fois ci, c’est que les nouvelles technologies ne sont pas assez utilisées.

“Cet échec interpelle bien sûr le système éducatif. Il faut qu’il y ait une utilisation plus importante de toutes ces technologies et de toutes ces avancées impressionnantes pour améliorer l’enseignement de la science. Et aussi pour ne pas seulement transmettre les messages, ou les connaissances liées à la pensée scientifique, mais pour développer les mentalités des enfants afin qu’ils deviennent des scientifiques eux-mêmes.”

Etude #Pisa : la France 25ème sur les 72 pays de l'OCDE. En 1953, les écoliers français sont déjà tête en l'air #AFPpic.twitter.com/17mT2GG5I4

— AFP Archives (@AFParchives) 6 décembre 2016

Si la France est dans la moyenne, au niveau de l’Autriche, les Etats-Unis et la Suède, son talon d’Achille c’est le poids de l’origine sociale.

#PISA République pic.twitter.com/5zrEJ1wsXe

— tOad (@t0adscroak) 6 décembre 2016

Près de 40% des élèves français issus d’un milieu défavorisé sont en difficulté, selon Pisa, contre 34% pour la moyenne OCDE.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Education : les résultats de l'enquête internationale Pisa dévoilés

En France, l'école creuse les inégalités entre les élèves

Najat Vallaud-Belkacem : "L'enseignement professionnel n'a pas la même valeur que l'enseignement général"