EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'Ukraine accuse la Russie de l'assassinat d'un ex-député russe

L'Ukraine accuse la Russie de l'assassinat d'un ex-député russe
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un ex-député russe réfugié en Ukraine et devenu un opposant à la politique de Moscou a été assassiné ce jeudi à Kiev.

PUBLICITÉ

Un ex-député russe réfugié en Ukraine et devenu un opposant à la politique de Moscou a été assassiné ce jeudi à Kiev. Denis Voronenkov était devenu ces derniers mois très critique à l‘égard du Kremlin et avait témoigné en Ukraine contre l’ancien président prorusse Viktor Ianoukovitch.

Dans un communiqué publié sur son site internet, Petro Porochenko, l’actuel président d’Ukraine a rapidement accusé la Russie d‘être derrière ce meurtre. “L’assassinat perfide dans le centre de Kiev de Denis Voronenkov est un acte de terrorisme d‘État de la part de la Russie, qu’il avait dû quitter pour ses convictions politiques”, pouvait-on lire.

“Élucubrations” et accusations “absurdes”, a aussitôt riposté le porte-parole du Kremlin, suivi par son homologue du ministère russe des Affaires étrangères.

“Au vu de la réaction des autorités ukrainiennes et des médias qui, une heure après l’incident, ont déjà blâmé la Fédération de Russie, cela met un terme à toute enquête impartiale et objective sur ce meurtre”, a dit Maria Zakharova.

Denis Voronenkov se trouvait devant son hôtel quand un inconnu lui a tiré dessus. Le tueur présumé, qui avait sur lui un passeport ukrainien, a succombé à ses blessures à l’hôpital quelques heures après l‘échange de tirs avec le garde du corps de Denis Voronenkov.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou menace Washington après une frappe ukrainienne en Crimée

UE : l'Ukraine salue l'ouverture des négociations d'adhésion

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts