This content is not available in your region

Affaire Skripal : le Kremlin "ne sait rien"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP-AP-REUTERS
euronews_icons_loading
Affaire Skripal : le Kremlin "ne sait rien"

Londres n’a pour l'heure pas demandé l’aide de la Russie dans l’enquête ouverte sur le probable empoissonnement de Sergueï Skripal, mais le porte-parole de la présidence russe a quand même tenu à s’exprimer, dans les médias, sur cette affaire.

"Nous constatons qu’un évènement tragique s’est produit, mais nous ne savons pas ce qui pourrait en être à l’origine et ne sommes pas au courant des activités que menait la victime ces derniers temps", a précisé Dmitry Peskov.

Quand on évoque une possible implication de l’État russe, la réponse est laconique.

"Je n’ai aucun commentaire à faire sur ce point. Tout ce que je peux dire, c’est qu’il n’aura pas fallu longtemps pour que la Russie soit accusée", a ajouté Dmitry Peskov.

Et le porte-parole de Vladimir Poutine d’assurer que Moscou restait cependant toujours ouverte à une éventuelle coopération avec la Grande-Bretagne.