DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pense-bête suédois en cas de guerre

Vous lisez:

Pense-bête suédois en cas de guerre

Pense-bête suédois en cas de guerre
Taille du texte Aa Aa

Eva Ladberg a tout préparé à l'avance dans l'éventualité d'un conflit, si une guerre éclatait en Europe ou sur le territoire suédois.

Sa maison est située dans la banlieue de Stockholm et ses réserves sont pleines : Eva Ladberg a du poulet, des légumes, un lot de conserves, de l'eau potable et une radio solaire. Elle a même prévue une lampe torche.

Si nécessaire Eva Ladberg est prête à tenir un siège.

Elle a suivi toutes les mesures à prendre qui sont listées dans une brochure de l'Agence suédoise de la sécurité civile, le MSB.

Le livret doit être distribué dans tous les foyers suédois d'ici le début du mois de juin, soit prêt de cinq millions de livrets pour dix millions de Suédois.

Dan Eliasson, directeur général de l'Agence suédoise de la sécurité civile : "Il y a un manque d'informations. Nous avons mené des enquêtes et il apparaît clairement que les habitants de la Suède souhaitent être éclairés sur la meilleure façon de se comporter en cas de conflit : des conseils sur la nourriture, l'eau, l'électricité, les communications, etc."

Des brochures similaires ont été distribuées en Suède durant la Deuxième guerre mondiale et les réimpressions se sont arrêtées au début des années soixante.

Aujourd'hui, la Russie n'est pas citée, mais les responsables suédois craignent une agression en cas de conflit avec l'OTAN.