EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Bill Browder, la bête noire de Moscou libérée

Bill Browder, la bête noire de Moscou libérée
Tous droits réservés REUTERS/Juan Medina
Tous droits réservés REUTERS/Juan Medina
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le financier britannique a été interpellé en Espagne, dans des circonstances qui restent à éclaircir, avant d'être relâché.

PUBLICITÉ

En Espagne, le financier britannique dans le collimateur du Kremlin a été libéré.

Bill Browder a été interpellé ce mercredi à Madrid, avant d'être relâché dans l'heure, mais les circonstances de son arrestation restent confuses. En cause, un mandat d'arrêt international qui n'était plus valide, mais serait resté dans les bases de données, selon la police espagnole. Une version démentie par Interpol, qui, d'après les médias britanniques, dit ne pas avoir suivi les injonctions de Moscou.

"J'ai été menacé par Dimitri Medvedev", rapportait Bill Browder dans une interview par Skype le 8 mars dernier. "Le Premier ministre russe a déclaré à Davos : "C'est dommage que Sergueï Magnitsky - en faisant référence à mon avocat - soit mort et que Bill Browder soit toujours en vie dans les parages".

Bill Browder a été condamné par la Russie pour évasion fiscale, en son absence. Après la mort de Sergueï Magnitsky, son ancien avocat, décédé dans une prison russe il y a neuf ans, l'investisseur a fait campagne auprès des pays occidentaux, pour qu'ils sanctionnent les dignitaires russes impliqués dans des affaires de violation des droits humains.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le jeune pilote russe qui avait déserté de l'armée a été assassiné en Espagne

L'Espagne démantèle un réseau de passeurs de Syriens qui opérait sur trois continents

No Comment : une chaleur anormale à Saint-Pétersbourg, en Russie