DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journaliste bulgare : la piste du crime sexuel

Vous lisez:

Journaliste bulgare : la piste du crime sexuel

Journaliste bulgare : la piste du crime sexuel
Taille du texte Aa Aa

Les autorités bulgares ont diffusé une photographie du principal suspect du meurtre et du viol de la journaliste Viktoria Marinova. Severin Krasimirov serait l'homme aperçu en train de courir sur une vidéo filmée près de la scène du crime, samedi dernier à Roussé (Bulgarie).

L'homme de 21 ans, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, a été arrêté mardi en Allemagne, où il s'était enfui dimanche via la Roumanie.

L'ADN de Severin Krasimirov, qui était déjà recherché pour viol et homicide en Bulgarie, a été retrouvé sur les lieux du crime. Le profil du suspect pousse les enquêteurs à éloigner la piste de l'assassinat politique, une hypothèse qui avait suscité une vague d'indignation dans toute l'Europe.

"À ce stade, nous n'avons aucune preuve que le meurtre est lié à l'activité professionnelle de Viktoria Marinova mais je le répète, l'arrestation de l'auteur ne signifie nullement que nous allons arrêter de travailler sur tous les mobiles possibles", a déclaré Sotir Tsatsarov, procureur général ce mardi.

Dans le même temps, des inconnus continuaient de rendre hommage à la présentatrice de la chaîne locale bulgare TVN, de Sofia à Roussé, où son corps sans vie a été retrouvé samedi en bordure du Danube.