EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Bavière : la CSU en difficulté pour les élections régionales

Bavière : la CSU en difficulté pour les élections régionales
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après plus de soixante ans de règne sur la Bavière, les conservateurs de la CSU pourraient connaître une débâcle historique ce dimanche lors des élections régionales.

PUBLICITÉ

Après plus de soixante ans de règne sur la Bavière, les conservateurs de la CSU pourraient connaître une débâcle historique ce dimanche lors des élections régionales. D'après les intentions de votes, l'Union chrétienne-sociale (CSU) pourrait perdre la majorité absolue.

Ce scrutin marqué notamment par une campagne contre les migrants sera observé de près par Berlin mais aussi par Bruxelles où la Bavière est perçue comme un laboratoire des mutations des droites sur le continent.

"Nous avons vu dans toute l'Europe que la question des migrations est un thème qui domine les campagnes électorales. La CSU souffre actuellement de ce débat. Je pense que nous devons donner aux gens l'impression que nous avons une solution. Nous pouvons résoudre le problème. Pour ça, l'Europe doit d'abord tenir ses promesses lors du Conseil européen de la semaine prochaine. J'attends des résultats parce qu'en l'absence de réponse adéquate, nous nourrirons les populistes", met en garde Manfred Weber, chef du PPE au Parlement européen et membre de la CSU.

Deux partis pourraient tirer profit de ces élections régionales en Bavière

Entre la sécheresse qui a frappé l'Allemagne cet été et les scandales liés au diesel, les vents sont porteurs pour les écologistes. Les Verts n'ont jamais été aussi haut dans les sondages depuis 2011 et Fukushima.

En Bavière, région à majorité catholique, les Verts semblent parvenir à attirer une partie de l'électorat traditionnel de la CSU, en profond désaccord, au nom de la charité chrétienne, avec la ligne anti-migrants du parti et de son chef, le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer.

L'AfD (Alternative pour l'Allemagne), parti d'extrême-droite, attend son heure. La Bavière est l'un des deux derniers Länder, sur seize, où ce parti n'est pas encore représenté au Parlement régional. L'AfD prospère depuis l'arrivée de plus d'un million de réfugiés dans le pays en 2015-2016.

Avec agence

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un revers électoral pour l'AfD en Allemagne

Élection régionale en Allemagne : un test pour Olaf Scholz

Allemagne : une victoire locale pour le SPD d'Olaf Scholz