DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump accueilli par 1 500 manifestants hostiles à Pittsburgh

Vous lisez :

Donald Trump accueilli par 1 500 manifestants hostiles à Pittsburgh

Donald Trump accueilli par 1 500 manifestants hostiles à Pittsburgh
Taille du texte Aa Aa

Il savait qu'il ne serait pas le bienvenu, même s'il disait avoir hâte de se rendre à PIttsburgh pour rendre hommage aux victimes de l'attaque antisémite la plus meurtrière jamais perpétrée aux Etats-Unis.

Dans la synagogue endeuillée Tree of Life (arbre de vie), Donald Trump a allumé une bougie pour chacune des onze victimes. Il était accompagné de son épouse, de sa fille Ivanka, convertie au judaïsme et de son gendre Jared Kushner portant une kippa.

Une manifestation l'attendait, le conspuant pour ses propos considérés comme pro-suprémaciste blanc :

"Je suis contre Trump et sa politique et ses partisans, ce n'est pas le moment pour lui de venir ici dans ce quartier de Pittsburg."

Trump est accusé de désinhiber l’extrême droite avec ses discours enflammés, même s'il a condamné l'attaque antisémite et si sa politique est pro-israélienne.

"Nous voulons demander au président Trump d'arrêter ses discours de haine et de tenter de réunifier notre pays."

"Je pense que la visite du président est une distraction, je pense que cela porte atteinte au deuil de notre quartier. Nous sommes en deuil depuis quelques jours maintenant et tout à coup, parce que le président veut venir, nous devons fermer les rues et personne d'autres ne peut venir ?"

Hier les premières funérailles ont été organisées juste avant l'arrivée de Trump et de la famile présidentielle. Deux frères d'une soixantaine d'année tombés sous les balles pendant l'office du Chabbat ont été enterrés dans le cimetière juif de la ville. Des enterrements vont émailler cette semaine à Pittsburgh. La manifestation, rarissime dans ce contexte tragique, a mobilisé 1 500 personnes...