DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une déforestation galopante en Amazonie

Une déforestation galopante en Amazonie
Taille du texte Aa Aa

En un an la déforestation au Brésil s'est accrue de près de 14%. C'est ce que révèle l'Institut national de recherches spatiales. Entre août 2017 et juillet 2018, 7 900 km2 ont été déboisés en Amazonie, l'équivalent d'un million de terrains de foot selon Greenpeace. En cause, l'exploitation forestière illégale et l'avancée des terres agricoles.

Or les ONG de défense de l'environnement craignent que l'arrivée de Jair Bolsonaro à la présidence n'aggrave le phénomène. Le président élu d'extrême-droite veut réduire les aires protégées et les terres réservées aux Indiens. Il entend aussi réduire les inspections et les sanctions contre les crimes environnementaux.

" Nous ne pouvons pas prendre le risque d'envoyer des signaux négatifs à travers un gouvernement qui remettrait en question le changement climatique ou l'accord de Paris, prévient Tasso Azevedo, de l'Observatoire du climat au Brésil. Ce serait tragique. Le Brésil est un pays qui fait figure de leader en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Il serait donc tragique de changer cela sans fondement scientifique et pour des questions purement idéologiques. Nous ne pouvons pas prendre ce risque. "

Le Brésil détient 60% de la forêt amazonienne, principal poumon de la planète et capteur des émissions de CO2. Cette forêt abrite aussi une biodiversité d'une immense richesse, environ 16 000 espèces.